• Accueil
  • > comics
  • > Powerless par Matt Cherniss, Peter Johnson et Michael Gaydos

Powerless par Matt Cherniss, Peter Johnson et Michael Gaydos

Powerless est une mini-série en 6 numéros, publiés en France dans le 100% Marvel Spider-Man/Wolverine : Le Pouvoir des Rêves. Les auteurs de cette histoire sont peu connus puisque Cherniss et Johnson sont avant tout des scénaristes pour la télévision. Seul le dessinateur Michael Gaydos peut évoquer quelque chose aux fans puisqu’il a illustré Alias aux cotés de Brian Michael Bendis. Cette série est passée inaperçue auprès des fans de part l’absence d’auteurs connus mais aussi de promotion de la part de Marvel.

6668411364996811powerlesssuper.jpg

Le principe de Powerless est vraiment original puisque, à travers le regard du psychiatre William Watts, nous suivons les aventures de Peter Parker, de Logan et de Matt Murdock dans un monde où les super-pouvoirs n’existent pas. Ces personnages sont connus des lecteurs comme étant Spider-Man, Wolverine et Daredevil. Mais dans ce monde que l’on peut qualifier de « réel », Peter a bien été mordu par une araignée mais ce n’est pas pour autant qu’il grimpe aux murs, Matt Murdock a bien reçu des déchets toxiques au visage qui l’ont rendu aveugle mais ce n’est pas pour autant que ses autres sens se sont développés … Ils sont donc sans pouvoirs d’où le titre « Powerless ». Les auteurs abordent donc une question cruciale concernant leurs héros : Qu’est-ce qui fait l’essence d’un héros ? Est-ce le costume, les pouvoirs ? Seront-ils toujours des héros dans un monde où ils ne reçoivent pas de super-pouvoirs ?

6668511364996821powerlesssuper.jpg

Le récit de Cherniss et Johnson est plutôt captivant puisque les personnages vont connaître de vrais dilemnes moraux et vont chercher en eux la force d’être des héros. L’histoire est toujours bien mené grâce à un suspense haletant et à une caractérisation bien maitrisée. On passe d’un héros à l’autre, chacun des personnages ayant en commun le psychiatre William Watts qui est le fil conducteur de la série. Les clins d’oeil à l’univers Marvel sont nombreux,ce qui ne manquera pas d’amuser les fans (à commencer par les couvertures originales du titre). La psychologie des personnages est le point fort de la série, les lecteurs découvrant sous un autre jour la force et les faiblesses des nombreux héros du titre.Les dessins de Gaydos sont superbes et donne un vrai cachet à cette histoire.

6668611364996831powerlesssuper.jpg

Ce titre aurait mérité d’avoir une meilleure promotion de la part de Marvel car il est l’un des meilleurs récits de la maison des idées. Jamais les personnages n’auront autant mérité le terme de « héros »que dans Powerless et c’est avec grand plaisir que l’on retrouve ce qui est l’essence des héros Marvel dans une série où ils n’ont aucun pouvoir. Ce titre est un OVNI, un moment de lecture agréable et c’est à découvrir en urgence si vous ne l’avez toujours pas lu.

6668711364996841powerlesssuper.jpg

Attention : cette série n’est pas destinée aux enfants, le scénario étant un peu trop compliqué pour eux et certains passages pouvant les choquer. Faites ce que vous souhaitez, mais, au moins vous êtes avertis.

6668911364996861powerlesssuper.jpg

 

2 réponses à “Powerless par Matt Cherniss, Peter Johnson et Michael Gaydos”

  1. comicsplace dit :

    C’est vrai que cette serie est remarquable en tout point,un must a avoir dans sa bibliotheque,merci de la piqure de rappel ,je vais le relire cette semaine .Dans un autre style ,il y a aussi 1985 qui est aussi merveilleux .

    Dernière publication sur comics-place : On trouve quoi sur le stand

  2. xmancyclops dit :

    Oui, Millar est étonnant sur 1985 surtout au vu de sa production actuelle qui est très « blockbuster » (Kick Ass, Nemesis, Wanted, Civil War …)

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi