• Accueil
  • > Archives pour février 2011

Archive pour février 2011

Trailer All Star Superman

Lundi 21 février 2011

Le DVD sortant bientôt aux Etats-Unis, voici le trailer de All Star Superman, inspiré du chef d’oeuvre de Grant Morrison et Fanck Quitely (à lire absolument).

Image de prévisualisation YouTube

 

Powerless par Matt Cherniss, Peter Johnson et Michael Gaydos

Dimanche 20 février 2011

Powerless est une mini-série en 6 numéros, publiés en France dans le 100% Marvel Spider-Man/Wolverine : Le Pouvoir des Rêves. Les auteurs de cette histoire sont peu connus puisque Cherniss et Johnson sont avant tout des scénaristes pour la télévision. Seul le dessinateur Michael Gaydos peut évoquer quelque chose aux fans puisqu’il a illustré Alias aux cotés de Brian Michael Bendis. Cette série est passée inaperçue auprès des fans de part l’absence d’auteurs connus mais aussi de promotion de la part de Marvel.

6668411364996811powerlesssuper.jpg

Le principe de Powerless est vraiment original puisque, à travers le regard du psychiatre William Watts, nous suivons les aventures de Peter Parker, de Logan et de Matt Murdock dans un monde où les super-pouvoirs n’existent pas. Ces personnages sont connus des lecteurs comme étant Spider-Man, Wolverine et Daredevil. Mais dans ce monde que l’on peut qualifier de « réel », Peter a bien été mordu par une araignée mais ce n’est pas pour autant qu’il grimpe aux murs, Matt Murdock a bien reçu des déchets toxiques au visage qui l’ont rendu aveugle mais ce n’est pas pour autant que ses autres sens se sont développés … Ils sont donc sans pouvoirs d’où le titre « Powerless ». Les auteurs abordent donc une question cruciale concernant leurs héros : Qu’est-ce qui fait l’essence d’un héros ? Est-ce le costume, les pouvoirs ? Seront-ils toujours des héros dans un monde où ils ne reçoivent pas de super-pouvoirs ?

6668511364996821powerlesssuper.jpg

Le récit de Cherniss et Johnson est plutôt captivant puisque les personnages vont connaître de vrais dilemnes moraux et vont chercher en eux la force d’être des héros. L’histoire est toujours bien mené grâce à un suspense haletant et à une caractérisation bien maitrisée. On passe d’un héros à l’autre, chacun des personnages ayant en commun le psychiatre William Watts qui est le fil conducteur de la série. Les clins d’oeil à l’univers Marvel sont nombreux,ce qui ne manquera pas d’amuser les fans (à commencer par les couvertures originales du titre). La psychologie des personnages est le point fort de la série, les lecteurs découvrant sous un autre jour la force et les faiblesses des nombreux héros du titre.Les dessins de Gaydos sont superbes et donne un vrai cachet à cette histoire.

6668611364996831powerlesssuper.jpg

Ce titre aurait mérité d’avoir une meilleure promotion de la part de Marvel car il est l’un des meilleurs récits de la maison des idées. Jamais les personnages n’auront autant mérité le terme de « héros »que dans Powerless et c’est avec grand plaisir que l’on retrouve ce qui est l’essence des héros Marvel dans une série où ils n’ont aucun pouvoir. Ce titre est un OVNI, un moment de lecture agréable et c’est à découvrir en urgence si vous ne l’avez toujours pas lu.

6668711364996841powerlesssuper.jpg

Attention : cette série n’est pas destinée aux enfants, le scénario étant un peu trop compliqué pour eux et certains passages pouvant les choquer. Faites ce que vous souhaitez, mais, au moins vous êtes avertis.

6668911364996861powerlesssuper.jpg

 

Superman Origines Secrètes tome 1

Samedi 19 février 2011

supermansecretorigins1.jpgLes origines de Superman ont toujours été d’une grande simplicité. Dernier survivant de la planète Krypton, Kal-El est recueilli par un couple de braves fermiers qui le baptisent Clark Kent. Mais sous un soleil jaune, le jeune Clark développe des pouvoirs hors du commun. A la ville, il apparait sous les traits d’un simple journaliste. Mais à chaque fois qu’un danger survient, il met ses prodigieux dons au service de l’humanité en tant que … Superman !!!

C’est l’histoire de super-héros la plus connue au monde. Ces origines sont limpides. De plus, courant 1985, John Byrne modernise l’homme d’acier dans la mini-série Man of Steel. La question que l’on se pose est : Est-il opportun de réécrire encore une fois les origines de Superman ?so3cover.jpg

Superman est un peu le personnage que tout le monde aime, mais sur lequel personne ne semble savoir quoi faire. Les origines de Byrne tiendront un temps, mais courant 2005, pour faire face au succès de Smallville, une nouvelle version des origines annulant Man of Steel est écrite : Birthright par Mark Waid et Lenil Yu. On se pensait tranquille pour un moment mais voilà qu’arrive Secret Origins, annulant à son tour Birthright.

Secret Origins est écrit par Geoff Johns et dessiné par Gary Franck. Cette série est l’écho des changements orchestrés par Johns dans les séries principales Superman. En effet, Johns réintroduit le fait que Clark a connu ses premières aventures héroïques sous le nom de Superboy et qu’il a connu à cette époque la Légion des Superheros. Donc Secret Origins est une mise à jour des origines de Superman au vu des changements opérés sur le titre.

supermansecretorigin20090921004927939.jpg

Ce premier tome est pas mal. Johns réintroduit des concepts du Silver Age et nous montre un Clark Kent qu’on croirait issu des films de Richard Donner. Les dessins de Franck sont vraiment bons et rendent la lecture très agréable. Johns modernise quand même un peu l’enfance de Clark en le rendant plus proche des jeunes à l’heure actuelle. Seulement voilà, on ne se laisse pas prendre. Le récit est sans surprise, sans ambition. Là où Byrne a du réimaginer Superman, Johns donne l’impression de faire machine arrière. La Légion des Superhéros, Superboy, Clark Kent en mode Christopher Reeves, c’est ça le Superman du XXIème siècle ? Johns nous réintroduit le silver age sans en saisir la magie comme serait capable de le faire un Alan Moore ou un Grant Morisson. Ce récit est dépourvu d’âme, consensuel, c’est un vrai travail de commande mais ce n’est pas un travail d’artiste.

supermansecretorigin20091123114450838.jpg

L’utilité de cet album est vraiment à mettre en question. A t’on besoin de réécrire les origines d’un personnage sans cesse ? Les origines de Batman n’ont pas bougé depuis Year One, idem pour les persos Marvel. Superman est une exception car ses origines sont sans cesse retouchées. Quant aux apports de cette nouvelle version, c’est la marche arrière, le retour au classicisme. Avec de telles origines, Superman se prend un méchant coup de vieux. Bien évidemment, rien à dire sur l’exécution de l’ouvrage. Johns fait ce pour quoi il a été payé et il le fait bien et les dessins de Franck sont à tomber par terre. Cependant, quitte à choisir entre Secret Origins et All Star Superman qui sort ce mois-ci, je recommande plus volontiers le All Star Superman qui est véritablement innovant. Bref mon avis sur Secret Origins est vraiment en demi-teinte. Reste à voir ce que donnera le deuxième tome ?

Nouveau trailer Thor (VO)

Vendredi 18 février 2011

Image de prévisualisation YouTube

Les Tortues Ninja : La Rivière par Rick Veitch

Vendredi 18 février 2011

 

tortuesninjaleshs2lariviere.jpg

Les Tortues Ninja, tout le monde pense connaitre. Il est vrai qu’il y a eu ce cartoon de la fin des années 80 à la qualité … discutable Mecontent ! S’en est suivi tout un plan marketing à base de figurines, de cowabanga et de longs-métrages avec des tortues qui faisaient fausses (et je passe sous silence la série live de la Fox qui introduit une cinquième tortue féminine et qui a connu un crossover avec les Power Rangers Cri). Bref il faudra attendre 2003 avant qu’une série d’animation de qualité ne soit produite. Le gros succès de cette nouvelle série d’animation sera une très grande fidélité au comic-book d’origine (et là, tout le monde me regarde avec stupeur « Il y a un comic-book sur les tortues ninja ? » « Mais oui ma bonne dame ! »).

A l’origine, Teenage Mutant Ninja Turtles est un comic-book écrit et dessiné par Kevin Eastman et Peter Laird. L’histoire se voulait être une parodie de comics à succès comme New Mutants, Ronin et Daredevil. A l’époque, ce comic était très amateur et réservé à un public assez averti. Le succès de ces premiers numéros vaudra aux tortues d’être publiées chez Mirage (et leurs droits seront vendus quelques temps plus tard à la télévision). On voit ainsi un certain nombre d’auteurs succédés à Eastman et Laird, tout en conservant un certain niveau de qualité dans leurs histoires. Rick Veitch sera de ceux-là puisqu’il écriera et dessinera les épisodes 24 à 26 compilés ensuite sous la forme d’un graphic novel : The River (La Rivière disponible en France chez Comics USA). Veitch est un auteur de comics très connu notamment pour ses collaborations avec Alan Moore sur Swamp Thing ou Supreme entre autres.

river20.jpg

L’histoire commence alors que nos chères tortues s’entrainent à la méditation au bord d’une rivière avec leur maître Splinter. Cependant, Raphael va craquer pendant l’exercice et nuire à la concentration de ses frères. Léonardo, Donatello et Michellangello, excédés par le comportement de leur frère, vont le taquiner avec une sangsue. Mais la sangsue va à plusieurs reprise pomper le sang de Raphael et évoluer jusqu’à devenir dangereuse alors que Raphael va régresser jusqu’à redevenir une simple tortue. Les autres tortues partent donc en quête de la sangsue dans l’espoir de rendre à Raphael son apparence normale.

leech.jpg

Voici un livre que j’avais payé un prix dérisoire à l’époque (10 fr dans une maison de la presse) et qui s’avère être un très bonne pioche. Ayant eu un a-priori négatif sur les tortues ninja, j’ai été très étonné par la maturité du récit. Comme tous les comics des Tortues Ninja, ce récit est entièrement en noir et blanc. Le récit de Rick Veitch est assez ambitieux car il délaisse volontiers les scènes d’action pour faire un récit qui ressemble parfois à une quête initiatique et à une fable écologique. Les dessins sont magnifiques, la nature étant particulièrement bien mise en valeur au fur et à mesure des planches. Cependant, qu’on ne s’y trompe pas, action et rebondissements restent au rendez-vous avec notamment cette sangsue devenue intelligente qui sème les cadavres vidés de leur sang partout où elle passe.

En bref, si dans une brocante ou chez un bouquiniste, vous tombez dessus, prenez-le sans a-priori, vous pourriez être étonnés.

Iron Man par David Guivant

Jeudi 17 février 2011

Un petit fanfilm conçu par un pro des effets spéciaux. Le film est conçu comme étant le générique d’une éventuelle série TV. En tout cas visuellement, c’est chouette.

Image de prévisualisation YouTube

En bonus, son making-of.

Image de prévisualisation YouTube

Big Shots

Jeudi 17 février 2011

Marvel a mis en ligne une image teasing pour le relaunch des titres Punisher, Daredevil et Moon Knight sous le label Big Shots. Pour l’instant, seule l’équipe artistique de Moon Knight est connue puisqu’on retrouve Bendis et Maleev. Les autres équipes artistiques sont pour l’instant inconnue. En tout cas, ça me rappelle beaucoup les débuts de Marvel Knights, ça !!

1297960049.jpg

L’image me fait penser à du Alan Davis. Qui peut confirmer ?

ClanDestine par Alan Davis

Jeudi 17 février 2011

clandestineclassic.jpgClanDestine est un comic Marvel que peu de vous connaissent.Ce comic est écrit et dessiné par Alan Davis (et publé par Panini dans la collection Best Of), auteur britannique très connu pour ses fréquentes contributions sur les X-Men.

L’histoire de ClanDestine prend un départ qui semble assez simple. Rory et Pandora, deux jumeaux (garçon et fille) élevés par leur oncle Walter et leur grand-mère Florence en Angleterre, découvrent qu’ils ont des pouvoirs et décident de jouer les héros tandis que les autres membres de la famille se font attaquer et tuer par d’étranges créatures. Mais l’histoire s’intensifie lorsque la maison des 392pxclandestinev11cov.jpgjumeaux est attaquée par ces mêmes monstres et que Walter est obligé d’utiliser ses pouvoirs pour les protéger. Pendant l’attaque, Florence est tuée et Walter, qui avait jusqu’à présent caché ses pouvoirs aux jumeaux, leur révèle certains secrets de famille. Tous ensemble, ils partent à la recherche des autres membres du clan et des créatures qui les ont assaillis.

davisclandestine1.jpg

 

ClanDestine est un très bon comic, mélangeant le côté très traditionnel des superhéros avec un côté un peu plus soap avec les secrets de la famille Destine. Davis est à la fois un scénariste et un dessinateur de grande qualité et cette série ne déroge pas à la règle. Davis délivre les révélations au compte-goutte et enchaine de la même manière les apparitions des membres du Clan. On voit aussi l’apparition de guest Marvel de qualité avec Spider-Man et le Silver Surfer, ainsi que Docteur Strange et les Invaders dans des séquences flashback. Davis utilise ces guest pour ainsi montrer que les aventure de ClanDestine se situent bien dans la continuité Marvel. Le titre de la série est très intéressant car il renvoi au fait que ces personnages se sont cachés pendant des années mais aussi au fait qu’ils sont un clan. Le seul bémol que l’on peut donner au bouquin est qu’il n’y a que huit épisodes de Davis alors que l’auteur semblait avoir des idées sur le long terme. On reste donc un peu sur sa fin.

davisclandestine.jpg

 

En définitive, si vous aimez les histoires de super-héros, vous aimerez ClanDestine. Le scénario est intéressant, les dessins sont propres et le titre est tout public (ce qui est de plus en plus rare). De plus, ce comic introduit de nouvelles têtes dans l’univers Marvel ce qui est très agréable.

 

Marvel Classic 1

Mardi 15 février 2011

Un petit mot pour préciser que Marvel Classic 1 est sortit aujourd’hui en kiosque. Ce premier numéro propose de (re)découvrir les origines des héros Marvel. Au programme, les origines des Fantastiques, de Spider-man, d’Iron-man, de Captain America,de Thor, de Hulk, des Vengeurs et des X-Men le tout avec les talents conjugués de Stan Lee, Jack Kirby, Steve Ditko et Don Heck. Un indispensable pour les néophytes et pour les amateurs chevronnés de Marvel. Le point de départ idéal pour commencer une collection de comics et pour découvrir les vraies origines des héros (et pas celles proposées par le cinéma, pas toujours très fidèles avec le matériel d’origine cf le prochain X-Men Première Classe).

A noter dans les prochains numéros la parution d’histoires classiques complètes comme par exemple une arche narrative complète sur Thor par Lee et Kirby, et apparement aussi du Captain America par Jim Steranko entre autres. Ce premier volume sera donc le seul avec des origines de héros.

16454250008254964718442015464758956045094046n.jpg

Ace Attorney Phoenix Wright le manga

Mardi 15 février 2011

aceattorney1kurokawa.jpgUne fois n’est pas coutume, je vais faire un article sur un manga. Ace Attorney est l’adaptation en manga d’une série de jeux vidéos du même nom sortis sur Nintendo DS. Dans le jeu, on incarne un jeune avocat du nom de Phoenix Wright qui doit résoudre des affaires criminelles en récoltant des preuves sur le terrain, mais surtout en tentant de confondre le coupable et d’innocenter son client dans des procès d’anthologie. Outre les phases de procès, complétement originales pour un jeu d’enquête, le jeu se démarquait aussi par des personnages et des situations rocambolesques et un humour omniprésent. Ces jeux sont d’ailleurs des incontournables pour les possesseurs de DS.

Mais qu’en est-il du manga du même nom ? Tout d’abord, le manga propose des enquêtes inédites, qui, contrairement aux jeux, n’ont aucun fil aceattorney2kurokawa.jpgconducteur entre elles. On retrouve néanmoins tous les personnages du jeu qui réapparaissent au fil des différents volumes : Phoenix bien évidemment, son assistante Maya, le juge, l’inspecteur Dick Tektiv, le procureur Benjamin Hunter etc … Comme dans les jeux, l’humour est omniprésent et les enquêtes très bien ficelées. Les dessins sont très dynamiques visuellement, rendant les scénes de tribunal vraiment épiques. Comme dans les jeux, les enquêtes sont divisées entre investigation et tribunal. Les clins d’oeil à l’univers du jeu sont fréquents mais n’empêchent pas le lecteur lambda de découvrir l’univers d’Ace Attorney par le manga. Au final, ce manga est très bien fichu et plutôt prenant. A découvrir que vous soyez familiers des jeux ou pas (et je n’accepterai aucune Objection !!! Cri).

45.jpg

1234

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi