Shockrockets par Busiek et Immonen

13074.jpg

Shockrockets est une mini-série publiée initialement chez Gorilla Comics, un label de chez Image Comics qui ne rencontrera pas le succès escompté. La version collectée sera ensuite publiée chez Dark Horse Comics. En France, la série sera d’abord publiée en fascicule chez Semic (éditeur qui a bu le bouillon) avant d’être rassemblée par Delcourt en un album. On retrouve au scénario Kurt Busiek, plus connu comme étant le scénariste des Vengeurs, et Stuart Immonen, un ancien dessinateur de Superman.

9782756000954.jpg

Shockrockets nous amène dans un univers de science-fiction. La Terre connait un période particulièrement troublée. Après la guerre contre les Fermeki, des extraterrestres pas sympas  qui voulaient conquérir la Terre Triste, un nouvel affrontement fait râge, cette fois-ci contre le général Korda, un vétéran de la guerre contre les Fermeki. Mais les forces armées de la Terre peuvent compter sur les Shockrockets, des pilotes d’exception aux commandes de vaisseaux équipés de technologie de pointe ( les meilleurs des meilleurs des meilleurs, chef !!!). Lors d’un affrontement, un vaisseau des Shockrockets est touché. Le jeune Alejandro Cruz, témoin de la scène, prend les commandes du vaisseau et sauve la mise aux Shockrockets. Il se retrouve de facto incorporé dans ce groupe de pilotes d’élite alors qu’il n’est qu’un novice, ce qui ne manquera pas de créer des dissensions au sein du groupe. Pendant ce temps, la menace de Korda continue de se faire sentir.

shockrockets1.jpg

Shockrockets est un comic-book mené par deux auteurs confirmés qui a été un gros échec commercial. Pourtant, la qualité est au rendez-vous. Kurt Busiek donne une psychologie détaillée de chacun de ses personnages sans jamais négliger l’action. C’est un vrai mélange entre Top Gun et les Thunderbirds. Les dessins d’Immonen sont très beaux, les visages font très réalistes et les machines et les combats sont superbes. Un bémol quand même sur le deuxième épisode où il s’essaye à de la modélisation 3D des vaisseaux (technique qu’il abandonne bien vite dans les autres épisodes). Au final, on est loin de ce qui se faisait chez Image à l’époque ce qui peut expliquer cet échec commercial (à l’époque, Image était très concentré sur la poitrine de ses héroïnes au détriment du contenu des livres). Quant aux lecteurs habituels de Busiek et Immonen, c’est certainement le contexte non-superhéroique de cette histoire qui a dû les dérouter.

97827560009541.jpg

Bref, c’est un livre à découvrir en VO ou en VF selon votre convenance. En tout cas, il a mon approbation totale emoticone.

shockrockets.jpg

3 réponses à “Shockrockets par Busiek et Immonen”

  1. comicsplace dit :

    J’avais pris le fascicule chez semic j’avais pas accroché ,je vais surement la reprendre en vo ou vf ,encore un achat sur la liste ,merci a toi de ta critique et Busiek je suis assez clients en général.

    Dernière publication sur comics-place : On trouve quoi sur le stand

  2. xmancyclops dit :

    Je pense que cette série se prête peut-être plus au tpb. Maintenant tu n’es pas le seul à ne pas avoir accroché à l’époque vu les ventes pitoyable de la série et l’échec du label Gorilla.

  3. xmancyclops dit :

    Chez Gorilla, il y avait aussi Empire de Waid et Kitson. Un tome seulement a été publié en VF chez Semic. Je l’ai acheté tout récemment pour découvrir et c’était excellent. Mais comme pour Shockrockets la série a été un tel échec commerciale que Semic n’a pas pris la peine de publier la suite dans le Tome 2.

    Ceux que ça intéresse devrait le trouver le bac des livres à 3 euros en grandes surfaces. Moi je regrette de ne pas avoir soutenu de telles séries à l’époque.

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi