• Accueil
  • > comics
  • > Global Frequency : Warren Ellis sur la bonne fréquence

Global Frequency : Warren Ellis sur la bonne fréquence

Global Frequency est un comic-book plutôt atypique. Publié en 12 épisodes chez Wilstorm aux USA et en 2 vol en France chez Panini, cette série, écrite par Warren Ellis (Authority entre autres), est dessinée par 12 dessinateurs différents, chacun réalisant un épisode.

139285210664b3873756o.jpg
Mais le plus original est certainement le concept de la série. Global Frequency est une organisation mondiale non-gouvernementale de sauvetage comprenant 1001 membres. Chacune de ces personnes possède une compétence particulière (détective, savant, médecin, pilote de course, tireur d’élite, tueur etc…) qui lui vaut d’être recruté personnellement par Miranda Zero, chef mystérieuse de cette organisation. Les membres de Global Frequency se voient donc remettre un téléphone spécial qui sonnera lorsque leur compétence sera utile pour sauver le monde. Aucun membre de l’organisation ne connait les autres. Leurs seuls contacts sont Miranda Zero, chef de l’organisation, et Aleph, l’opératrice qui met en relation les membres de Global Frequency. Du jeune pirate informatique au tireur d’élite, toutes les compétences seront mises à profit pour sauver le monde quelque soit la menace (terrorisme d’un genre nouveau ou projet militaire qui a mal tourné ou quoique ce soit d’autre sortant du cerveau de Warren Ellis).

gf.jpg
On peut dire que Global Frequency bouscule les codes du comic-book. Tout d’abord, Ellis range les capes, c’est au tour des gens ordinaires de sauver le monde de menaces dignes des meilleurs comics de super-héros. Ensuite, le casting de la série change tout le temps (Global Frequency compte 1001 membres) d’un épisode à l’autre, Ellis s’arrangeant toujours pour nous étonner quant aux capacités des personnages qu’il choisit de faire apparaitre. Les seuls personnages récurrents sont Miranda Zero et Aleph. Enfin, la série n’a pas de dessinateur attitré, Ellis faisant appel à des dessinateurs possédant des styles très différents le temps d’un épisode chacun. On retrouve ainsi quelques pointures comme Glenn Fabry, David Loyd, Gene Ha ou encore Chris Sprouse.

globalfrequencytherunp6bylforlloyd.jpg
Bref, un excellent comic-book, original sur le fond et sur la forme. Ellis donne vraiment l’impression de s’éclater et, en plus, on apprécie que chaque épisode soit indépendant des autres. De plus, d’un épisode à l’autre, on ne sait jamais comment l’histoire va tourner, Ellis réintroduisant un concept d’imprévisibilité dans le genre du comic-book.

Attention : Pour adultes uniquement.

7 réponses à “Global Frequency : Warren Ellis sur la bonne fréquence”

  1. comicsplace dit :

    bon je vais me prendre cette serie qui me rappelle Hero for hire ,dans ce style.

    Je vais revenir chargé de Ramonville,merci de ton bon article .

    Dernière publication sur comics-place : On trouve quoi sur le stand

  2. xmancyclops dit :

    Je me rends compte du nombre d’article sur lesquels tu as dit que tu allais te mettre en quête du comic-book que je présentais et j’aimerais présenter mes excuses au petit cochon rose qui gardait tes économies et que tu vas devoir briser ! Et plus sérieusement j’espère que tu prendras autant de plaisir à lire ces séries que je n’en ai eu à les découvrir et à les présenter dans ces pages.

  3. comicsplace dit :

    Ca fait pas longtemps que je sors du carcan des Two (Dc et Marvel) plus Marvel dans l’ame depuis totu petit ,je découvre pleins d’indés comme sweet tooth ou Walking dead qui sont quand meme un souffle nouveau loin des crossover des big two qui ne savent plus quoi faire pour innover ,actuellement je me tourne vers ces series et j’en recherche d’autrs d’ou mon euphorie pour ces titres que je découvre vraiment .

    J’ai été Marvel pendant presque 30 ans fidele a toutes les series mais la depuis quelques mois je m’en eloigne a cause de la multiplicité des titres qui ne servent a rien ,aujourd’hui il y a qu’un seul titre qui me botte chezMarvel c’est les thunderbolts qui sont geniaux ,Spidey a perdu depuis OMD (quelle grosse co……) ,les X-Men sont juste lisible sur le long termes ,et les titres Avengers pourtant si prometteurs sont d’une banalité affligeante et sans but et sans fil conducteur.
    Je parlais d’Howard the duck ,une mini serie a été faite sans bruits et pourtant elle etais genial ,recemment aussi une mini sur Dr Strange par Mac Carthy Fever qui faisait et rendait hommage a Ditko et Lee ,la suite a été annulée avant que les premieres pages arrive ,les lecteurs sont une masses et suivent le mouton sans se preoccupper qu’il peut y avoir des changements ,le lecteur en a marre des titres a suivre sur 5 voir 12 mois sans fil conducteur (tout ca pour ca ) .
    Tu vois Deadpool a eu plusieurs titres tués dans l’oeuf des series bof bof,Bong Dazo est arrivé et Merc with a mouth est splendide et original meme pas ils le sortent en FR,ils sortent des daubes.
    Marvel j’ai l’impression s’enferme dans un carcan et n’en sort pas de cette spirale on mets wolvie et spidey et ca va marcher ,désolé mais je ne suis plus cleints de ce genre de choses .

    Désolé de la longueur.

    Le spider-cochon te remercie car il peut a nouveau gamabder il deveint plus leger a chaque jour !!!

    Dernière publication sur comics-place : On trouve quoi sur le stand

  4. xmancyclops dit :

    Moi, j’aime bien BND sur Spidey. Pourtant, j’ai bien détesté OMD de Quesada. Le gros problème de BND est que ces aventures pouvaient etre racontées avec un Spidey marié. L’autre problème, c’est que toutes les équipes artistiques ne sont pas du même niveau. Mais je préfère largement ces histoires plutôt que l’histoire des enfants de Gwen (Gwen et Norman, beurk !) ou Spidey pre-civil war où le titre était devenu une annexe des Vengeurs ou encore la façon dont le perso a été géré post civil-war. Là je ne reconnaissais plus le personnage. BND ramène Peter dans un contexte où ses amis n’habitent pas tous la tour des Vengeurs et c’est agréable. Mais c’est vrai que OMD est à jeter aux chiottes.

    Les X-men, je les trouve intéressants sur les events type Messiah Complex ou Second Coming, mais entre deux events, il n’y a plus le souffle sacré et on a l’impression que les auteurs ne font que du remplissage. Je regrette aussi que certains persos historiques ne soient pas assez exploités.

    Pour les avengers, on passe des New Avengers à l’Initiative puis aux Dark Avengers et enfin à l’heroic age. Je trouve quand même que Captain America sort du lot, ainsi que les Mighty Avengers de Slott (arretés avec la fin de Dark Reign). Dans le nouveau line-up de titres, je pense qu’Avengers et Secret Avengers vont sortir du lot.

    Pour Deadpool, il faut ramener Joe Kelly.

    Spidey et Wolvie sont aussi trop exposés. Il y a d’autres persos chez Marvel qui mériteraient plus d’attention.

    Cependant, malgré ces défauts, c’est moins le b–del chez Marvel que chez DC avec un Geoff Johns superstar exécutant les moindres caprices de Dan Didio et des Rebirth à tout va. Le retour de Barry Allen, c’était vraiment pénible. Par chance Francis Manapul brille sur la nouvelle série régulière de Flash, donc ça aide à faire passer la pillule.

  5. xmancyclops dit :

    Sinon, il y a un Spider-Man team-up où Ben Reilly fait équipe avec Gambit dans un premier épisode de Darrick Robertson et où il fait équipe avec Howard dans le second épisode écrit par Steve Gerber. Connais-tu ce comic ?

  6. comicsplace dit :

    Ah non je ne connais pas du tout ,me le faut !!!!!!!!!

    Dernière publication sur comics-place : On trouve quoi sur le stand

  7. xmancyclops dit :

    Spider-cochon va vraiment se sentir léger !

    J’ai la référence : Spider-Man Team Up 5 de decembre 96. L’histoire avec Howard est un crossover officieux avec Savage Dragon. L’histoire se suffit à elle-même, mais les complétistes pouvaient découvrir une seconde partie (toujours par Gerber) dans le numéro spécial Savage Dragon/Destroying Duck (que je n’ai pas lu, mais j’ai eu l’info en surfant sur Internet il y a des années).

    Mais ce Spider-Man team up est vraiment très fun en soi, même sans avoir lu le spécial avec Savage Dragon.

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi