Spider-Man/Red Sonja

spidermanredsonja1.jpg

Est-il encore possible que quelqu’un ne connaisse pas Spider-Man ? Peter Parker n’est encore qu’un lycéen lorsqu’il est mordu par une araignée radioactive. Doté de pouvoirs hors du commun, il décide de les mettre au service d’une cause particulièrement noble : se faire du blé en participant à des matchs de catch. Cependant Spider-Man refuse un jour d’arrêter un voleur. Un soir alors qu’il rentre chez lui, des policiers sont postés devant chez lui, un cambrioleur a tenté d’entrer chez lui et a tué l’homme qui l’a élevé, son oncle Ben Parker. Peter décide de retrouver le meurtrier et se rend compte qu’il s’agit de l’homme qu’il a un jour laissé s’échapper. S’il l’avait arrêté quand il pouvait, Ben Parker serait encore en vie. Peter comprend alors qu’ « un grand pouvoir implique de grandes responsabilités » et décide de devenir un héros. Cette histoire est un classique dont on ne se lasse jamais.

spidermanredsonja20070913071006825.jpg

Red Sonja est un personnage inspiré de l’univers de Robert E. Howard, créateur de Conan le barbare. Sonja vit tranquillement avec ses parents, jusqu’au jour où des mercenaires massacrent sa famille, pillent ses biens et la violent. Une mystérieuse déesse va apparaitre à Sonja et lui donner des capacités surnaturelles pour le combat, à la condition que plus aucun homme ne la touche sauf s’il l’a vaincu en combat singulier. Red Sonja est un peu l’équivalent féminin de Conan. Tout comme Conan, Red Sonja a longtemps été publiée par Marvel. Elle rencontre d’ailleurs Spider-Man dans un Marvel Team-Up scénarisé par Claremont. Depuis, Marvel a perdu les droits des héros issus de l’univers de Conan et Red Sonja est depuis publié par Dynamite. Cela n’empêchera pas Marvel et Dynamite de publier Spider-Man/Red Sonja sous la forme d’une mini-série en 5 épisodes publiée en France dans Spider-Man Hors Série 26. On retrouve au scénario Michael Avon Oeming et Mel Rubi au dessin, le tout sous couvertures du regretté Michael Turner.

detail.jpg

L’histoire s’inspire du Marvel Team-Up que j’ai mentionné plus haut. Kulan Gath, ennemi de Red Sonja, revient à la vie dans une New York moderne grâce à une amulette et utilise sa magie pour transformer New York en univers d’heroïc fantasy. Les immeubles, les gens et les adversaires de Spider-Man sont affectés par le changement. Seul Spidey y résiste. Quant à la belle Sonja, elle se réincarne dans le corps de Mary Jane, l’épouse de Peter Parker. Elle attaque alors Spider-Man qu’elle prend pour un démon de Kulan Gath.

spidermanredsonja20070913071109809.jpg

Rien de bien nouveau dans cette série. En effet, lorsque Marvel avait les droits de Red Sonja (et donc de Kulan Gath), on l’a déjà vu transformer New York dans Marvel Team-Up (avec Spider-Man et Red Sonja) et dans X-Men une seconde fois (avec Spider-Man en guest-star). Donc l’originalité est aux abonnés absents. Reste une histoire bien fichue et bien dessinée même si elle est peut-être un peu trop convenue.

spidermanredsonja20071004113043142.jpg

A lire pour passer un bon moment, même si ce comic n’est pas le comic de la décennie.

4 réponses à “Spider-Man/Red Sonja”

  1. comicsplace dit :

    J’ai adoré le premier team up par Byrne avec dedans une anecdote a la distingué concurence d’ailleurs.la suite est sympa j’aimais rubi si c’est bien le meme sur ses DR Strange dans les 90′s découvert dans le crossovers avec Ghost rider et les midnight sons .

    Un bon team up intercompanie avec la reprise de la base qui respecte les vieux fans comme les nouveaux en introduisant Venom .

    Dernière publication sur comics-place : On trouve quoi sur le stand

  2. xmancyclops dit :

    Le peu que j’ai lu de Claremont/Byrne sur Marvel Team-Up était excellent, mais je reconnais ne pas avoir lu celui avec Red Sonja. Par contre, les épidodes des X-Men avec Kulan Gath ont été publiés il y a quelques années en France et sont vraiment bons.

    Ce Spider-Man/Red Sonja est sympa et se laisse lire. Pas le récit du siècle non plus, mais j’ai eu l’occaze de lire pire (par exemple, le crossover Marvel/Top Cow Fusion qui n’a aucun intérêt).

    Concernant Mel Rubi, je crois que c’est le même que sur Doctor Strange.

  3. comicsplace dit :

    Fusion ,pouah le truc qui rebute grave,un qui est fun c’est new avengers/transformers ,bien aimé aussi .

    Dernière publication sur comics-place : On trouve quoi sur le stand

  4. xmancyclops dit :

    New Avengers/Transformers, j’ai jamais lu. T’es sérieux quand tu dis que t’as aimé ? J’en ai lu du mal sur internet.

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi