• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 3 avril 2011

Archive pour le 3 avril 2011

Nextwave : Le gros délire de Warren Ellis

Dimanche 3 avril 2011

Nextwave est une série en 12 épisodes signés par Warren Ellis et Stuart Immonen. Ils ont été publiés en 2 vol chez Panini dans la collection 100% Marvel. Nextwave va certainement dérouter les fans d’Ellis. En effet, si Warren Ellis reste très provocateur dans ses histoires, ses thèmes (implication des super-héros dans la politique internationale, méfaits de la science, complots à unetrès grande échelle …) ont toujours été abordés avec beaucoup de sérieux. Mais Nextwave va servir de défouloir à l’auteur puisqu’il lui-même dire qu’il a enlevé toute cohérence à son récit. La patte graphique d’Immonen va aussi changer à partir de cette histoire, devenant du coup plus cartoony et anguleux que ce qu’on a pu voir sur Superman ou Shockrockets.

nextwave11.jpg
L’équipe de Nextwave est composée de seconds et de troisièmes couteaux de Marvel. On retrouve Monica Rambeau, ex-Captain Marvel des Vengeurs, Tabitha Smith, une mutante qu’on a vue dans X-Force, Aaron Stack, alias X-51, alias Machine Man, Elsa Bloodstone, la fille du chasseur de monstres Ulysses Bloodstone, et un petit nouveau appelé Captain. Ils travaillent pour une agence appelée H.A.T.E. dirigée par Dirk Anger, personnage parodiant Nick Fury. Nextwave lutte contre une organisation terroriste appelée S.I.L.E.N.C.E. qui teste des armes de destructions massives délirantes sur le sol américain. Dans le premier épisode, ils s’aperçoivent que leur propre agence est financée par Beyond Corporation, la branche légale de S.I.L.E.N.C.E., et ils décident de s’affranchir de Dirk Anger. Ils doivent donc lutter contre les plans de la Beyond Corporation tout en essayant d’échapper à leur agence H.A.T.E.

nextwave.jpg
Arrêté au bout de 12 épisodes par manque de lecteurs, Nextwave est quand même une série-culte pour les fans. Ellis pousse la parodie et les provocation jusqu’au bout avec des personnages qui ne s’entendent pas, des méchants de seconde zone vraiment drôles (par exemple le service de ressources humaines de la Beyond Corp ou Dirk Anger) et des dialogues d’un humour décapant. On est étonné que Marvel ait laissé Elllis aller jusqu’au bout de son délire. Au dessin, Stuart Immonen change de style par rapport à ses séries précédentes. Ses dessins deviennent moins réalistes et plus anguleux. Il essaiera au sein même de la série de reproduire le style de quelques grands comme Gene Colan ou Mike Mignola lors de quelques séances flashback dans le deuxième tome.

nextwavechest1.jpg
Bref, je ne saurais trop vous recommander de vous prendre cette série et de ne surtout pas oublier de prendre vos petites pilules.

Attention : A déconseiller à de jeunes lecteurs.

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi