• Accueil
  • > Archives pour octobre 2011

Archive pour octobre 2011

Flash par Johns et Manapul

Lundi 31 octobre 2011

flashsecretfilescover1.jpg

S’il y a bien eu un personnages victime du manque de cohérence éditoriale depuis la fin d’Infinite Crisis, c’est bien Flash. Revenons un peu sur l’histoire du personnage. Depuis le sacrifice de Barry Allen dans Crisis on Infinite Earths en 1985, le costume de Flash a été porté par Wally West, ex-Kid Flash des Teen Titans. Wally devient donc le troisième Flash, succédant ainsi à Jay Garrick et Barry Allen. Pendant toute la durée de son run et après des débuts mitigés, deux auteurs feront de Flash une série de très grande qualité : Mark Waid en introduisant le concept de la Force Véloce et Geoff Johns en mettant avant les vilains de la série, les Lascars. Peu de temps avant Infinite Crisis, Johns se retire de la série Flash et la décision est prise de changer de héros. La nouvelle série Flash accueille donc Bart Allen, ex-Impulse et ex-Kid Flash II, qui est miraculeusement devenu adulte à la fin d’Infinite Crisis. Les lecteurs, peu enthousiasmés par ce nouveau changement et par le duo scénaristique constitué de Danny Bilson et Paul DeMéo, boude cette série. Bart est alors tué (mais que temporairement comme c’est le cas dans les comics) afin de laisser la place au retour de Wally. Bonne nouvelle pour les fans puisque le scénariste Mark Waid revient pour l’occasion. Mais gros problème, Wally partage l’affiche avec ses enfants, les éditeurs espérant surfer sur la vague du succès du film « Les Indestructibles » de Pixar. Les lecteurs boudent à nouveau le changement même si les prestations de Waid et de son successeur Tom Peyer sont plutôt honorables. On demande alors à Geoff Johns de faire le ménage comme il l’a fait sur Green Lantern et on lui donne carte blanche pour ressusciter Barry Allen.

flash1coverbymanapul.jpg

La nouvelle série Flash fait suite à Flash Rebirth de Geoff Johns et Ethan Van Sciver. Ne vous inquiétez pas si vous n’avez pas lu Rebirth, c’était très éditorial et les dessins de Van Sciver ne conviennent pas au personnage. Au final, c’est très dispensable comme lecture (sans être spécialement mauvais non plus). La seule chose qu’il faut savoir est que Barry Allen est revenu récemment à la vie. Il reprend alors la vie qu’il a laissé en cours et réintègre la police scientifique après avoir fait croire qu’il a fait partie d’un programme de protection des témoins pour expliquer son absence. Vous voilà parti pour ce premier run de Geoff Johns et Francis Manapul qui réunit les 6 premiers épisodes de la nouvelle série Flash (publié intégralement dans DC Heroes 5).

smallflash1pg45final.jpg

Barry Allen reprend sa vie en main. Il reprend son travail de policier scientifique et parcourt les rues de Central City en tant que Flash. Cependant, la paix va être de courte durée lorsqu’un homme portant le costume du Maitre des Miroirs est retrouvé mort. Pour compliquer la chose, un groupe de Lascars venu du futur et se prétendant du bon côté de la loi le pense coupable du meurtre et veut l’arrêter pour qu’il soit jugé au XXVème siècle.

Si je suis mitigé concernant le retour de Barry (trop sérieux en comparaison de Wally), il m’est en revanche impossible de discuter la qualité de ces épisodes. Johns est très à l’aise avec l’univers de Flash, et notamment les Lascars. Je regrette néanmoins que sa caractérisation de Barry Allen soit un peu datée (le personnage semble ne pas avoir évolué depuis les années 60) et que Johns soit un peu frileux à vraiment décoincer le personnage (en même temps, il a le même problème avec Green Lantern : Hal Jordan et Barry Allen étant sous sa plume presque interchangeables.). La révélation de la série, c’est le dessinateur Francis Manapul, qui, au coté du coloriste Brian Bucceletto, impose un nouveau standard graphique sur le personnage de Flash. C’est très beau, les couleurs font pastel et les dessins sont très énergiques. On a rarement vu la vitesse de Flash aussi bien rendue.

1004flash1fmanapul.jpg

Flash fait donc un retour en force avec cette série. L’association Johns/Manapul est pertinente et Geoff Johns renoue avec ses débuts lorsque Wally West était Flash (sans oublier le gag de la poupée dans le deuxième épisode qui est très drôle). Je recommande vivement cette série.

Vous pouvez consulter la galerie de Francis Manapul sur Deviantart. D’ailleurs, certaines illustrations de l’article sont directement issues de sa galerie.

 

Ninjak 3D

Vendredi 28 octobre 2011

Je me suis amuser à faire une petite conversion que j’aurais pu présenter au concours Valiant de cet été. Contrairement à Turok, je crois qu’ils ont gardé les droits de Ninjak.

Image originale :

ninjak12cover.jpg

Ma conversion 3D (lunettes 3D rouge et cyan) :

ninjak3d.jpg

Vous pouvez télécharger la 3D sur Deviantart.

 

Avengers Assemble en 3D SPOILER

Mercredi 26 octobre 2011

C’est une autre annonce de NYCC. Bendis et Bagley se réunissent pour une nouvelle série Avengers intitulée Avengers Assemble dont la sortie devrait coïncider avec la sortie du film. La composition de l’équipe n’étonnera donc pas ceux qui attendent l’opus cinéma avec impatience.

Voici l’original :

avengers.jpg

Et ma 3D (lunettes rouge/cyan). J’ai eu des problèmes avec Iron Man donc j’ai pris le parti de le laisser en arrière-plan. J’espère avoir bien fait.

avengers3d.jpg

Vous pouvez télécharger ma 3D sur ma galerie Deviantart.

JLA par Grant Morrison

Mardi 25 octobre 2011

Pour venir à bout de menaces qu’un seul d’entre eux ne seraient venir à bout, les superhéros sont souvent obligés de s’unir. Chez Marvel, on a les Avengers (ou les Vengeurs en français), groupe dans lequel des persos possédant tous leur propre série comme Captain America, Iron Man et Thor s’unissent pour venir à bout de telles menaces. Chez DC, le pendant aux Avengers est la Justice League of America.

jlamorrisondeluxe.gif

Pendant les années 90, les ventes de la Justice League sont plutôt moyennes. Le titre est porté par plusieurs équipes (Justice League of America, Justice League Europe, Justice League International …) , le ton est plutôt comique et les stars du bouquin ne sont pas les plus grandes icones de DC (Guy Gardner, Maxwell Lord, Blue Beetle, Booster Gold, Ice …). En 1997, DC décide d’organiser un relaunch global de ce qui était devenu une franchise sous le simple titre JLA. Cette fois pas seconds couteaux puisqu’on retrouve que des personnages iconiques (Superman, Batman, Flash, Green Lantern, Wonder Woman, Aquaman et Martian Manhunter, bonjour la photo de famille !!). DC espère avec cette équipe renouer avec les origines du titre et confie le destin du groupe à Grant Morrison avec Howard Porter au dessin.

L’Hyperclan, un groupe d’extraterrestres, décide de devenir les nouveaux protecteurs de la Terre. Mais leurs méthodes ne plaisent aux protecteurs de notre monde et notamment à Superman qui est très sceptique sur leurs motivations. Alors que l’Hyperclan parvient à porter un coup fatal aux membres restant de la League, les superhéros vont décider de s’unir et de créer une nouvelle League pour les contrer.

jladlxv2new.jpg

La JLA de Grant Morrison est l’exemple-type de ce que j’attends d’un titre de superhéros. En effet, Morrison parvient à faire cohabiter toutes les plus grandes stars de DC quelles que soient les contraintes éditoriales. En effet, il s’approprie à merveille les personnages de Kyle Rayner et de Wally West (respectivement Flash et Green Lantern) et parvient à les rendre iconiques alors que d’autres scénaristes auraient certainement cherché à s’en débarrasser pour leur préférer Hal Jordan et Barry Allen, leurs prédécesseurs. Idem, lorsque le costume et les pouvoirs de Superman changent, Morrison se les approprie en quelques panels et parvient à en faire quelque chose de plus cool que ce que les scénaristes de Superman faisaient dans les séries régulières. Quand aux menaces affrontées par nos héros, Morrison ne leur laisse aucun répit : Martiens blancs, créatures divines, l’Injustice Gang, Darkseid ou encore la 5ème Dimension. L’approche de Morrison est toujours originale et spectaculaire et cet auteur n’hésite pas à enrichir sa série des concepts les plus alambiqués et barrés. Un bémol néanmoins sur Howard Porter dont le style est trop flashy à mon gout. J’aurais certainement préféré un dessinateur plus classique.

1383400x600.jpg

Tout d’abord publié en France chez Semic dans Strange puis dans la revue JLA, cette série connait à l’heure actuelle une seconde jeunesse chez Panini qui a entrepris une réédition de tous les épisodes de Morrison en album Anthologie (3 albums publiés pour le moment). Je considère cette série comme un classique du comic book au même titre que les Avengers de Busiek et Perez. Je recommande vivement.

Pour tout public.

 

T-Shirt Valiant

Mardi 25 octobre 2011

Suite au concours Valiant auquel comics-place et moi avons participé, l’éditeur a décidé d’envoyer un t-shirt à tous ses finalistes. Voici une photo du mien reçu aujourd’hui par courrier.

dscf0980.jpg

 

Star Wars vs Marvel

Lundi 24 octobre 2011

J’ai trouvé une petite galerie assez sympa sur IGN.Je ne connais pas le nom de l’artiste mais il est dans la lignée directe des crossovers impossibles comme Star Trek/X-Men ou les variantes Marvel/Tron.

J’espère que vous apprécierez son travail.

starwarsvsmarvel20110811033649305.jpgstarwarsvsmarvel20110815020709330.jpgstarwarsvsmarvel20110817052357555.jpgstarwarsvsmarvel20110818102836995.jpgstarwarsvsmarvel20110816071921386.jpgstarwarsvsmarvel20110820030801007.jpg

 

Secret Avengers : composition de la nouvelle team et 3D SPOILER

Dimanche 23 octobre 2011

Autre annonce du New York Comic Con qui a retenu mon attention est la réorganisation de l’équipe des Secret Avengers. Je vous laisse découvrir cette team croquée par Art Adams (couverture seulement) et dirigée par Hawkeye, remplaçant Steve Rogers dans ce même rôle. Au scénario, après Ed Brubaker et Warren Ellis, on retrouve Nick Spencer, également scénariste de Iron Man 2.0.

secretavengers.jpg

Un bonheur ne venant jamais seul, voici aussi une petite conversion 3D faite maison.

secretavengers3d2.jpg

Vous pouvez la voir avec des lunettes rouge/cyan et la télécharger sur Deviantart.

 

Quelques annonces du NYCC

Samedi 15 octobre 2011

En ce moment, à New York a lieu le Comic Con. Parmi toutes les annonces des différents éditeurs, il y en a deux qui ont retenues mon attention. Tout d’abord, il y a Rob Liefield qui a annoncé le retour d’Extreme Studio (avec Youngblood, Prophet et autres) et notamment le retour de Supreme d’après les derniers scripts d’Alan Moore que Liefield avait dans les cartons. Supreme était une série absolument génial dont le seul défaut était le manque de cohérence au niveau graphique (Rick Veitch, Chris Sprouse, Joe Benett pour le meilleur, Rob Liefield et autres clones de son style pour le pire).

supreme.jpg

Retour de Scarlet Spider aussi sous la plume de Chris Yost chez Marvel. J’espère bien évidemment un retour de Ben Reilly sous le masque de Scarlet Spider (dans les 90′s, Ben, le clone de Peter, avait remplacé pendant un temps ce cher Peter dans une saga détestée de beaucoup de fans La Saga du Clone).

scarletspider.jpg

 

 

X-Men le commencement : poster 3D du film

Vendredi 14 octobre 2011

Pour remercier les 8000 visiteurs qui sont passés sur mon blog et pour profiter de la sortie prochaine du dernier X-Men en DVD, voici une conversion 3D de l’affiche du film.

C’est à voir avec des lunettes 3D rouge/cyan.

Voici l’image originale :

xmenfirstclass7.jpg

et la conversion 3D :

xmen3d.jpg

Vous pouvez télécharger cette 3D avec une meilleure résolution sur ma galerie Deviantart.

 

Premier vrai trailer The Avengers

Mardi 11 octobre 2011

Le rêve devient enfin réalité. Après cinq films servant d’introduction (Iron Man 1 et 2, Incredible Hulk, Thor et Captain America), voici enfin les héros les plus puissants du monde unis à l’écran. Je n’en dis pas plus, savourez ce premier trailer.

Image de prévisualisation YouTube

 

12

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi