Spider-Man 2099 : Spidey à la sauce SF

Sauf si vous venez d’une autre planète, vous savez forcément qui est Spider-Man, héros des petits et des plus grands, star du petit et du grand écran, des peignoirs de bains pour les plus jeunes et des paquets de céréales. Crée dans les années 60 par Stan Lee et Steve Ditko, la petite araignée a pas mal tissé sa toile depuis. Dans les années 90, Marvel cherche à créer une ligne accessible aux nouveaux lecteurs et lorgne du côté de la science-fiction. La ligne 2099 est alors lancée avec un premier titre qui deviendra le fer de lance de la collection : Spider-Man 2099.

Spider-Man 2099 : Spidey à la sauce SF dans culte 1-3

Lancée aux États-Unis en 1992, cette série crée par Peter David et Rick Leonardi est publiée dans un premier temps en France dans le magazine 2099 chez Semic. Depuis, malgré l’effondrement de la ligne 2099, Spider-Man 2099 est resté un personnage très populaire qui a eu un regain de notoriété grâce aux jeux vidéo récents Spider-Man Dimensions et Spider-Man Aux Frontières du Temps. Panini, à l’occasion des 50 ans de Spider-Man, réédite les 10 premiers épisodes de la série dans la collection Best Of.

4-1 dans culte

En 2099, Miguel O’Hara est chercheur à Alchemax et est spécialisé dans la recherche génétique. Miguel travaille sur une machine capable d’altérer l’ADN humain. Tyler Stone, patron de Miguel, fait pression sur lui pour qu’il passe aux tests sur des humains mais l’expérience se passe mal et le « cobaye » décède. Miguel décide de présenter sa démission à Stone, mais Stone drogue O’Hara avec le Nirvana, un hallucinogène dont Alchemax a le monopole et qui crée une dépendance génétique. Refusant de devenir junkie à vie ou de devoir se fournir sur le marché noir, Miguel pénètre par effraction dans son propre labo à Alchemax et décide de « rebooter » son ADN quitte à y laisser sa vie. Mais Aaron Delgado, rival de Miguel, décide de tuer Miguel en créant une surcharge avec un ADN étranger à celui de Miguel (en l’occurrence de l’ADN d’araignée). Miguel survit à l’expérience mais devient par contre un homme-araignée.

7-1

Spider-Man 2099 est une œuvre réussie et riche. Peter David signe ici l’une de ses meilleures prestations avec un scénario malin mélangeant science-fiction et histoire de super-héros. Les personnages sont très humains et très attachants. L’univers 2099 nous montre des corporations régnant sans égal sur le monde et assurant même la sécurité des concitoyens grâce à leurs propres polices privées sans le moindre soupçon de morale et au mépris des plus défavorisés. Par bien des égards, cet univers me rappelle un autre de mes classiques persos, à savoir le Robocop de Paul Verhoeven. L’histoire attache beaucoup d’importance à Miguel et son entourage, faisant de Miguel un cadre sup avec une vie familiale pas forcément simple et qui est loin d’avoir l’âme d’un héros. C’est un véritable parcours initiatique qui nous est proposé puisqu’au fil de l’histoire, on voit ce jeune chercheur arrogant et suffisant devenir un symbole d’espoir pour les plus défavorisés dans un monde dépourvu de héros. Les dialogues de Peter David font souvent mouche et les clins d’œil au Spider-Man classique sont très bien vus. Au dessin, Rick Leonardi assure. Il conçoit entièrement le monde de 2099, que ce soit les immeubles, les véhicules, les vêtements des gens et son Spider-Man tranche véritablement avec le Spidey classique au niveau visuel. Spider-Man évolue avec beaucoup d’élégance au milieu de véhicules volants et d’immeubles futuristes sans que ça jure. Le 9ème épisode est dessiné par Kelley Jones, mais je suis moins fan.

10-1

Bilan : Panini a vraiment été très inspiré de republier ces histoires qui n’ont pas vieilli. S’il fallait trouver un défaut, ce serait difficile. Quoique, la résolution des deux premiers épisodes n’est pas terrible (couleurs baveuses) donnant une impression de pages mal scannées. Mais le reste est mieux. En bref, un bon divertissement pour tous pour un personnage devenu culte.

 

2 réponses à “Spider-Man 2099 : Spidey à la sauce SF”

  1. Spider-man 2099 dit :

    salut je suis fan de spider-man normale et 2099 et j’ai fais un mini exposé sur le 2099:

    Spider-man2099

    Introductions.

    J’ai choisis de vous parler de spider-man 2099 parce’ que j’adore ce héros et que j’avais envie d’en savoir plus.

    Création.
    C’est un héros de comics qui a été créé à la base par Peter David et Rick Leonardi. Il apparait pour la première fois dans le comics book Amazing Spider-Man #365 d’août 1992.

    Costume.
    Son costume est en molécules instable qui résistent à ses griffes et est de couleur bleu brillant et rouge avec un logo araignée rouge sur le torse.
    Origines.
    Quand il a fini ses étude, Miguel O’Hara entre comme chercheur chez la multinationale Alchemax et fais des recherche sur les modifications génétiques et plus précisément sur celle de spider-man mais O’Hara refuse qu’on utilise ses expérience sur des êtres vivant tant qu’il n’est pas sur de leur efficacité. Tyler Stone, son supérieur, veut quand même que l’on utilise la chambre de transformation sur un être humain mais l’expérience rate et le cobaye meurt sur le coup. Excédé, Miguel décide de démissionner et en parle à Styler Stone et ce dernier lui fait boire une drogue dure: le rapture que seule la société Alchemax peux lui fournir, pour que Miguel reste a son service mais Miguel se rend dans son laboratoire pour enlever la drogue de son ADN. Malheureusement Aaron Delgato, un collègue concurrent sabote l’expérience en espèrent causer sa mort mais aux lieux de mourir il devint une créature aux yeux blanc et des griffes aux mains et aux pieds et Aaron Delgato tire sur lui avec un pistolet. Malheureusement, il touche du matériel sensible et provoque une explosion mais il passe par une fenêtre et Miguel Se jettent dessus pour le sauver. Mais au moment où il l’attrape ses griffes transpercent le bras du malheureux qui tombe dans le vide.
    Capacités.
    Après la modification de son ADN Miguel possède des capacités surhumaines telles que la force, la vitesse, l’endurance, l’agilité et la résistance. Il peut même faire des sauts de 10 mètres de hauteur. Il possède des canines pointues qui sécrètent un venin paralysant. Ses doigts et ses orteils possèdent des griffes rétractables qu’il utilise pour grimper aux murs. Ses poignets qui sécrètent des fils adhésif dont la substance est semblable a de la toile d’araignée. Il a une guérison accéléré. Il a des sens extrêmement aiguisé. Il peut voir dans le noir, voir plus loin et il a acquit une vision accélérée mais il est devenu plus sensible a la lumière. Au niveau équipement il a un filet de toile synthétique qui relie ses 2 bras.
    Conclusion.
    Grâce à ça j’ai découvert plein de chose sur spider-man 2099 et j’espère que cela vous a plu.

  2. xmancyclops dit :

    Bravo bien joué pour ton mini exposé et tu apportes en plus un élément que j’ignorais sur sa première apparition dans Amazing n°365. Pour compléter ton exposé, j’ajouterais que Miguel rencontre Peter Parker dans le spécial Spider-Man 2099 meets Spider-Man publié en France dans Marvel n°2 et qu’une tentative de « reboot » de l’univers 2099 a eu lieu dans Timestorm 2009-2099, série dans laquelle Peter se retrouve dans le futur et rencontre un Miguel adolescent qui va devenir le Spidey du futur, mais cette série ne m’avait pas emballé. J’ai fait un article ici http://xmancyclops.unblog.fr/2011/11/16/lorsque-spidey-rencontre-son-homologue-du-futur/ . Ajoute les deux apparitions de Miguel dans les jeux Spider-Man Dimensions et Spider-Man Aux Frontières du Temps et là tu es complet sur ce qu’il faut savoir sur Miguel.

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi