• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 29 février 2012

Archive pour le 29 février 2012

DC Comics Anthologie : La Bible DC

Mercredi 29 février 2012

Jusqu’à présent, toutes les volontés d’importer les univers DC en France se sont soldées par des échecs et la licence est passée entre les mains de différents éditeurs qui n’ont jamais su la gérer correctement. Récemment, les droits étaient entre les mains de Panini qui s’est vite brulé les mains avec (les mensuels devenant des bimestriels, suppression du magazine Superman et manque d’audace au niveau des albums librairie). Au final, seules les histoires liées à Green Lantern et à Batman semblaient trouver leur public, ainsi que certaines séries Vertigo (label adulte de DC). Le souci que les lecteurs ont avec DC, c’est que leurs personnages et leur univers est plus méconnu que l’univers Marvel. Parlez-leur de multivers, des différents Flash, Green Lantern ou Robin ou encore des révisions quasi-trimestrielles des origines de Superman et n’importe quel lecteur souhaitant s’investir dans cet univers se sentira dépassé. Visiblement, ce souci semble ne pas avoir échappé à l’équipe d’Urban Comics qui vient de récupérer les droits de DC et qui propose un superbe album qui nous promet de retracer l’ensemble de l’histoire de l’univers DC d’une façon qui soit New Reader Friendly.

DC Comics Anthologie : La Bible DC dans culte dcomicsanthologie

Après la publication très remarquée de Watchmen de Moore et Gibbons en janvier (que je n’ai pas lu car j’ai déjà cette histoire en VO) dans une version reprenant la traduction de Manchette des années 80 (lue lorsque j’étais encore étudiant), Urban avance un peu plus dans sa tentative de (re)conquête du public DC avec DC Comics Anthologie. Leur ambition : nous faire repartir des origines de l’univers DC en 1939 pour arriver au reboot de 2011 au travers de 16 histoires. Chacune de ces histoires est précédé de textes qui replacent chacune d’entre elles dans le contexte de l’époque et qui présentent les grandes évolutions de l’univers DC. On peut ainsi (re)découvrir les origines de Superman, Batman et Wonder Woman de l’âge d’or, la rencontre entre deux Flash ou deux Green Lantern, les débuts de la Justice League, Batman par Neal Addams, Superman par John Byrne, JLA par Grant Morrison et j’en passe. Bref des récits-clés présentés par la crème des auteurs historiques de DC avec un contenu éditorial impressionnant, précis et accessible à tous qui nous amène à la relance de Justice League de Johns et Lee en 2011. Les textes sont l’oeuvre de Yann Graf (citons-le, c’est mérité) et présente avec clarté les époques charnières de DC, des origines au Silver Age en passant par Crisis on Infinite Earths et le New52, le tout divisé en chapitre avec biographie des différents auteurs présents dans l’album en prime.

flash2worlds2 dans culte

L’album se conclut par la présentation du premier épisode de la nouvelle série Justice League par Geoff Johns et Jim Lee. Cet épisode constitue une avant-première du nouveau statu-quo dans lequel vont évoluer les héros de DC. En toute franchise, si les dessins de Lee sont comme toujours magnifiques, je trouve le scénario de ce premier épisode un peu vide. En effet, au bout de 22 pages, seuls Batman et Green Lantern se sont rencontrés. Comparé aux autres épisodes de l’album, celui-là se lit un peu trop vite et au bout de 22 pages, il ne s’est presque rien passé. Il est au final assez symptomatique de la production actuelle avec ce qu’on appelle la narration décompressée. Je me demande quand même si Action Comics 1 de Morrison et Morales n’aurait pas eu plus sa place en guise d’avant-première au New52. Mais bon, je ne suis peut-être pas tout à fait objectif, vu qu’à la base je ne suis pas un grand fan de Geoff Johns (très surcoté comme scénariste) car après tout ce Justice League se laisse lire sans réel déplaisir (même s’il suscite peu d’engouement de ma part).

203781-the-new-52-justice-league

Au final, cet album est un indispensable pour un prix modique (22 euros 90 pour un tel pavé, c’est donné). A noter quand même l’odeur du vieux papier lorsqu’on ouvre l’album qui donne dès les premières secondes un côté vintage. Urban Comics part sur les chapeaux de roues avec cet album que les américains vont certainement nous envier. Souhaitons-leur bonne route.

 

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi