• Accueil
  • > Archives pour février 2012

Archive pour février 2012

TMNT les tortues ninja en 3D

Lundi 6 février 2012

Il y a quelques mois, j’avais déjà fait une 3D sur les Tortues. En raison de la sortie de la dernière série des Tortues chez Soleil (excellente donc je prévois une critique éventuelle prochainement), voici une petite 3D que j’ai faite dans l’après-midi (je suis bloqué par la neige donc faut bien que je m’occupe).

Voici la cover d’origine (qui est identique à la cover française de l’album de Soleil) de Dan Duncan :

TMNT les tortues ninja en 3D dans 3D TMNT_IDW_no_2_cover

Et ma 3D (lunettes 3D rouge/cyan uniquement, ne marche pas avec les lunettes du cinéma) :

tmnt_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d4our31 dans 3D

Vous pouvez télécharger la 3D sur Deviantart dans ma galerie (si vous avez envie de vous faire un poster par exemple) et surtout, n’hésitez pas à commenter cet article ou n’importe quel autre figurant sur mon blog car ça me ferait plaisir d’avoir un peu de feedback.

 

Black Box Tome 1 par Sapolsky et Lyle

Samedi 4 février 2012

Black Box Tome 1 par Sapolsky et Lyle 9791090171008

Black Box est une série française publiée par l’éditeur indépendant Atlantic BD en septembre 2011. Cette série est écrite par Fabrice Sapolsky de Comic Box (co-scénariste des excellents Spider-Man Noir) et est dessinée par Tom Lyle, un dessinateur de comics connu dans nos contrées pour ses épisodes de Spider-Man dans les années 90 (Ben Reilly/Scarlet Spider, ça vous parle !!! Moi perso je suis fan.) qui signe son grand retour sur une série. Aux couleurs on retrouve Sébastien Lamirand. Pour l’instant, un seul tome est sorti et je n’ai découvert cette série que récemment à l’occasion de la séance de dédicaces avec Tom Lyle au festival d’Angoulême.

Black%2BBox_Pencils_Page%2B19

Black Box est une série qui nous propose de découvrir l’histoire sécrète des différentes présidences américaines de 1797 à nos jours. En 1797, le Général Lafayette offre au Président américain une boite à musique mystérieuse en signe d’amitié. De nos jours, Ulysse Troy, employé au Mobilier National de la Maison Blanche, entend une voix au milieu des objets entreposés. Il découvre une caisse contenant la boite à musique et reconnait la voix du Président Kennedy. Il décide de percer le mystère de la boite et fait appel à une journaliste pour l’aider.

Black%2BBox_Pencils_Page%2B20

Au premier abord, Black Box s’annonce comme une série à la fois sympathique et profonde. Une boite à musique contenant les secrets d’un certain nombre de présidents américains et des héros prêts à tout pour percer le mystère de la boite, autant dire que le pitch est intéressant. En plus de ça, le tout nous est présenté par Fabrice Sapolsky qui est l’un des créateurs du magazine Comic Box et l’un des architectes de Marvel Noir et par Tom Lyle, un auteur confirmé de comics. Pourtant, à la lecture de ce premier tome, on reste un peu sur sa faim. Qu’on ne s’y trompe pas, cette série n’est pas spécialement désagréable. Cependant, le secret révélé dans ce premier album n’est pas très impressionnant et on a l’impression que l’intrigue sert uniquement à la mise en place des personnages pour les prochains tomes. Le ton du livre est plutôt humoristique et les dialogues font penser à des dialogues de série télévisée alors que je m’attendais personnellement à un album au ton un peu plus sérieux. Les dessins de Tom Lyle sont plutôt de bonne facture, même si certaines planches m’ont dérangé. En effet, certains visages m’ont paru bizarres et je me demande si la qualité graphique de l’album ne serait pas améliorée si les dessins de Lyle étaient encrés. Bref quelques petits défauts qui font que je réserve mon jugement à un éventuel tome 2. Je tiens quand même à dire que si mon jugement est un peu mitigé en ce moment, je crois quand même que cette série peut avoir un potentiel énorme. J’ai juste l’impression que  les auteurs cherchent à éviter de trop nous en dévoiler en prévision de ce qui va suivre. Personnellement, j’encourage les initiatives de cet éditeur de proposer une série originale et je suis particulièrement content de revoir Tom Lyle dessiner. Par contre, j’espère que le tome 2  sera une « pure tuerie » car il en va de la survie de cette série.

 

Angoulême 2012 : Ma journée de samedi

Mercredi 1 février 2012
Image de prévisualisation YouTube

Cette année, j’ai fait Angoulême le samedi. Pour moi le samedi au festival, c’est synonyme de monde, de bousculades, de visiteurs qui s’étonnent que ça bouchonne au niveau des files de dédicaces (c’est vrai que ça c’est bizarre !!!) et des gens qui se prennent en photos avec les statues de Spider-Man et d’Iron Man alors que les auteurs qui animent leurs aventures sont deux mètres à coté et font de pures dédicaces (Arrrghhhh !!!). Cette année, j’ai décidé d’y aller organisé. Planning tiré à l’imprimante, plans de substitution en cas d’échecs sur les tirages au sort (si si, ça m’est arrivé il y a certaines années) et mental d’acier digne d’Iron Fist (le plus grand maître de Kung Fu après Bruce Lee et David Carradine), j’étais paré à me faire une place au milieu de la foule dans la sueur et le sang, et le courage de mon combat ferait passer Léonidas le Spartiate pour un petit joueur (ça se voit que j’en fais trop. Ok je me calme !).

Angoulême 2012 : Ma journée de samedi dans autres DSCF1012-300x225

J’arrive aux bulles vers 10 h et je m’inscris sur les listes du tirage au sort. Le matin, il n’y a pas encore beaucoup de monde mais on sent déjà que pour le tirage au sort ça peut être chaud. Le tirage au sort commence et Jérémy Manesse parle d’une voie claire. Pour la liste d’Immonen, nada pour moi. Vient ensuite la liste Isanove/Gianfelice (une liste pour deux auteurs, les tirés au sort pouvaient choisir avec qui ils voulaient passer dans la limite des places dispo). Là je suis tiré au sort sur les derniers. Isanove ayant été très prisé, ce sera Gianfelice pour moi. Comme j’ai le temps, j’estime que je peux flâner et surtout aller voir Tom Lyle sur un stand voisin. Tom Lyle est un auteur de Spider-Man des années 90 et a contribué à l’un des persos les plus cools de l’époque, Ben Reilly/Scarlet Spider. J’aborde le stand en vrai nostalgique de mes débuts comics lorsque je n’étais qu’au lycée. J’attends un peu dans une file, me procure son Black Box, sésame obligatoire pour pouvoir prétendre à la dédicace et j’arrive finalement devant lui. Autant le dire tout de suite, Tom Lyle est super sympa et très accessible. On parle pendant tout le temps de la dédicace et il me donne même sa carte pour que je puisse lui envoyer  ma critique de Black Box. Bref, j’ai passé un super moment et sa dédicace est superbe (par contre en ce qui concerne le livre mon avis est un peu plus mitigé mais c’est une autre histoire). Une fois la dédicace finie, je vais sur le grand stand d’en-face (le stand Panini pour ceux qui ne voient pas de quoi je parle), je fais quelques emplettes (variantes + Spidey 2099) et j’attends ensuite mon tour pour Davide Gianfelice (Daredevil Reborn).

black-box-194x300 dans autres

Dans la file d’attente pour Gianfelice, ne connaissant pas encore bien cet auteur, je décide de faire dans l’original et j’opte pour un Daredevil (l’auteur m’a assuré lui-même qu’il ne s’en lassait pas). Je fais quelques vidéos pendant la dédicace et suis très satisfait de son dessin (mon premier sketch de Daredevil !!!). C’est le moment de la pause-déjeuner.

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube

dd-218x300

DSCF1042-300x225

L’après-midi, c’est le retour dans la file Panini pour s’inscrire sur les listes. Je m’inscris sur les trois à nouveau et m’assure que je suis en droit de le faire alors que j’ai déjà eu une dédicace le matin (pas question de gruger. Je trouve ça très irrespectueux dès avis des autres). Je passe bien évidemment le monde qui bouscule les gentils fans de comics que nous sommes. Le tirage au sort a lieu et cette fois-ci, les fans sont beaucoup plus nombreux qu’au matin. Bref, je crois peu en mes chances d’être tiré au sort. Tirage au sort pour Ramos, pas de bol. Idem pour Immonen (là c’est un peu plus rageant). Il ne reste plus que Davide Fabbri (Star Wars Infinities et Victorian Undead apparemment). Là je commence à ne plus y croire et pourtant je suis à nouveau tiré au sort. L’auteur n’arrivant qu’à 16h30, j’ai le temps de me balader dans la bulle sans m’affoler. Je fais un détour par l’expo Ryan Meinerding (toutes mes photos ICI) sur les films de la licence Avengers. Je retourne dans la file et attend mon tour (je passe le fait que j’ai failli griller la place à un pote sans faire exprès car c’était pas cool et que c’est moi qui raconte donc c’est jamais arrivé). Dans la file, je remarque que le public comics est très varié. Il y a des femmes et des enfants. Un gamin d’une dizaine d’année s’est ‘ailleurs fait faire par Fabbri un Vador qui était une pure tuerie. Mon tour arrive et j’hésite entre un Captain America et un Obi-Wan Kennobi. Je demande Cap et je vois alors l’auteur hésiter et se retourner pour avoir une référence. Aïe ça se présente mal mais il n’est pas encore trop tard pour changer d’avis. Je reviens à mon idée d’un Obi-Wan. Fabbri s’applique beaucoup à le faire (pour donner une idée, Fabbri faisait une dédicace lorsque Immonen en faisait deux). Très franchement, je ne savais pas à quoi m’attendre avec Davide Fabbri mais je n’ai pas été déçu car le sketch est magnifique. Bref ça a été une super journée.

DSCF1043-300x225

obiwan-218x300

Image de prévisualisation YouTube

MAJ du 6/03/12 : Gros oubli de ma part. J’ai uploadé les photos de l’expo Avengers/Meinerding sur Deviantart il y a plus d’un mois mais je n’ai pas encore mis de lien sur mon blog. Vous pouvez trouver toutes les photos de l’expo ICI.

 

12

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi