Avengers : Les Origines version 2010

Avengers : Les Origines version 2010 dans culte 1099545

A moins que vous ne viviez sur Mars avec John Carter ou Jacques Cheminade (n’oubliez pas de voter dimanche !!!), vous avez certainement entendu parler d’un petit film indépendant (comprenez par là gros blockbuster) appelé Avengers qui va sortir dans les jours qui suivent. L’occasion de commencer une série d’articles qui contiennent des éléments susceptibles de se recouper avec le film de Joss Whedon et de terminer par une critique du film (le temps pour moi de le voir avant la fin de la semaine prochaine j’espère). Commençons tout d’abord par le jour où les héros les plus puissants du monde vinrent à s’unir pour lutter contre des menaces communes, le jour où les Vengeurs se sont formés.

detail dans culte

Les Vengeurs apparaissent pour la toute première fois sous la plume de Stan Lee et les crayons de Jack Kirby en sept 1963. Cette version des origines datant un peu, c’est à Joe Casey et Phil Noto que revient la tâche de réactualiser ces origines dans la mini-série Avengers : The Origin publiée en français dans la collection 100 % Marvel sous le titre Avengers : Les Origines. Tout commence lorsque Loki, prisonnier de l’Île du Silence, décide de se venger de son frère Thor résidant sur Terre. Il manipule Hulk qui provoque alors des dégâts considérables sur une voie ferrée. Rick Jones, qui doit la vie sauve à Hulk, décide de l’aider en envoyant un message codé aux Quatre Fantastiques. Mais Loki détourne le message et le fait parvenir à Donald Blake (alter ego de Thor), Tony Stark (alias Iron Man), Hank Pym et Janet Van Dymne (l’Homme Fourmi et la Guêpe). Les quatre héros décident de répondre à l’appel à l’aide de Jones.

AVENGERS__THE_ORIGIN_3

 

Lorsqu’on parle de réactualisation des origines des Vengeurs, en général, on craint le pire. On a toujours peur de perdre ce qui faisait la moelle du récit d’origine ou que les changements ne soient que cosmétiques et n’apportent rien à l’original (ex : Spider-Man Chapter One). La force du récit de Joe Casey et de Phil Noto est de réactualiser les origines sans trahir le récit original. Le récit est bien sur beaucoup plus moderne : Là où le récit de Stan Lee était bouclé en un épisode, le récit de Joe Casey s’étend sur 5 épisodes laissant tout le loisir à Casey de développer ses personnages et son intrigue. Les looks des personnages et la technologie utilisée dans l’aventure sans eux-aussi résolument contemporains, les ordinateurs faisant place au poste de radio de la version de 1963. Et pourtant, la version de 2010 ne trahit pas la version de 1963. L’intrigue est en tout point identique. Les personnages portent les mêmes costumes qu’à l’époque alors que la solution de facilité aurait été d’adopter des costumes plus cinématographiques (avec une armure plus proche de la version Extremis au lieu de la vieille version en fer blanc pour Iron Man par exemple). Et puis pour faire le rapprochement avec le film à sortir, c’est Loki qui est « responsable » de la formation des Vengeurs. Au graphisme, Phil Noto est époustouflant, le style est épuré, les couleurs sont pastels et le rétro et le contemporain s’équilibrent parfaitement dans ses planches.

ao5

Au final : Si vous voulez faire découvrir les origines des Vengeurs aux plus jeunes, cette version passera peut-être mieux que l’original de Lee/Kirby. Le récit de Casey et Noto garde les points forts de l’original tout en étant plus moderne. Une vraie réussite. Pour les « plus vieux » fans, ils pourront toujours s’amuser à faire la comparaison entre cette version et la version d’origine (republiée dans Marvel Classic 1).

 

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi