Archive pour avril 2012

Un aperçu d’Hawkeye par Fraction et Aja

Dimanche 15 avril 2012

Je viens de le voir à l’instant sur le site Comicbookresources. Depuis quelques temps, une rumeur circulait sur le fait que Matt Fraction et David Aja allait refaire équipe sur un titre. Personnellement je croisais les doigts pour un retour de ces auteurs sur Iron Fist, un personnage des 70′s qu’ils ont modernisé au côté d’Ed Brubaker dans l’excellent Immortal Iron Fist. Cependant, la nouvelle est tombée et le duo va s’attaquer à Clint Barton/Hawkeye. Nouvelle intéressante et qui tombe à point à quelques jours avant la sortie ciné d’Avengers. Pour les fans de Young Avengers ou de Children’s Crusade, Kate Bishop, qui porte (ou a porté, je ne sais plus) aussi le nom d’Hawkeye jouera un rôle de sidekick dans cette nouvelle série (un peu ce que Robin est à Batman). Tout de suite le premier visuel de la série :

Un aperçu d'Hawkeye par Fraction et Aja 1334442519

 

Venom : Le symbiote se trouve un nouvel hôte

Samedi 14 avril 2012

Venom : Le symbiote se trouve un nouvel hôte album-cover-large-15180

On l’a déjà vu dans les pages de Spider-Man, le nouveau Venom est Flash Thompson, vétéran de la guerre d’Irak et l’un des meilleurs amis de Peter Parker (même si à leurs début ils étaient loin de l’entente cordiale). Il ne fallut pas attendre longtemps pour voir le nouveau Venom devenir le héros de sa propre série dans le magazine Spider-Man Universe n°1 publié en mars et toujours en kiosque. Mais revenons un peu sur les origines de ce personnage qui a longtemps été la bête noire de Spider-Man. Au début, Venom était un simple costume ramené par Spidey sur Terre lors des Guerres Secrètes. En effet, Spider-Man avait abîmé son costume sur Battleworld et a tenté de le réparer avec une machine. Spidey se retrouve avec un nouveau costume noir sans réaliser que son costume est un être vivant parasite qui va chercher à se lier à lui pour toujours. Spidey parvient à se libérer du costume mais celui-ci va trouver un nouvel hôte en la personne d’Eddy Brock. Tous deux vont devenir Venom et, partageant une haine commune du Tisseur, vont faire de la vie de notre héros un enfer. Plus récemment, Brock et le symbiote se sont séparés et le symbiote va alors s’est uni à Mac Gargan, un adversaire de Spidey connu sous le nom du Scorpion. Venom fait alors partie des Thunderbolts puis des Vengeurs de Norman Osborn (un autre ennemi de notre tisseur) qui seront vaincus lors du siège d’Asgard. Le symbiote est retiré de Mac Gargan sur l’ordre de l’armée américaine.

1671909-venom003_cvr_col_super

Dans la nouvelle série Venom, le symbiote est entre les mains de l’armée américaine et Flash Thompson a été choisi pour le porter. Il faut dire que le CV de Flash est plus que flatteur : ancienne star du foot universitaire, héros de guerre et fan de Spider-Man. Blessé en Irak et amputé des deux jambes, Flash voit là l’occasion de redevenir un héros et de pouvoir remarcher lorsqu’il porte le symbiote. On retrouve sur cette série Rick Remender au scénario et Tony Moore au dessin. On y découvre un Venom plus héros que vilain remplissant des missions périlleuses au service de l’armée. Le 1er épisode montre notre héros à l’action en Europe de l’Est alors qu’il doit empêcher la capture d’un trafiquant d’armes par le nouveau Jack O’Lantern.

1737904-1733918_venom004_cov

Dans cette nouvelle série, Rick Remender explore une piste intéressante en tentant de faire de Venom un héros au service de l’armée. Mais celà risque de s’avérer difficile pour Flash d’être un héros car le symbiote est plutôt incontrôlable et que s’il perd le contrôle ses supérieurs peuvent le tuer grâce à un implant. De plus, il ne peut garder pas le symbiote en permanence sous peine que le symbiote se lie à lui. Il doit donc s’en séparer 48 heures après l’avoir revêtu et retourner à la dure réalité de la chaise roulante. Flash vit avec Betty Brant à qui il est obligé de mentir ce qui ne manque pas de créer des tensions dans leur couple. Mais le plus intéressant est qu’on sait pas quelle direction va suivre le personnage. On a toujours l’impression qu’à n’importe quel moment Flash va perdre le contrôle et ce n’est pas sa confrontation avec Spider-Man qui va nous en dissuader. Avec ce titre, Rick Remender nous livre un titre qu’on n’hésitera pas à continuer de lire car il réintroduit cet élément d’imprévisibilité qui manque à beaucoup de comics à l’heure actuelle.

En résumé, Venom est un bonne surprise de la part de Marvel. On espère voir d’autres épisodes de cette série en VF.

Attention : Pour lecteurs avertis.

 

Bande Annonce John Carter en 3D

Samedi 14 avril 2012

Même si le film semble ne pas marcher en salles, voici la bande annonce 3D du film John Carter trouvée sur Youtube avec une bande audio en français.

Image de prévisualisation YouTube

Je n’ai pas encore vu le film qui a fait un passage éclair dans les cinémas de ma région. Je verrais pour me rattraper lors de la sortie DVD car le film semble plutôt bien fichu et qu’il a des liens très étroits avec le monde des comics.

 

Le Livre de la Jungle en 3D Anaglyphe

Vendredi 13 avril 2012

Par la maison d’édition des Grimm’s Fairy Tales, voici une conversion 3D d’un dessin d’Ale Garza sur le Livre de la Jungle version moderne. Dans cette version, Mowgli n’est plus un jeune homme mais plutôt une demoiselle avec des formes généreuses et en plus elle ne semble pas être la seule humaine à vivre dans la jungle. Comme je ne connais pas le comic, je ne donnerai pas d’avis sur cette version modernisée du classique de Kipling, mais si quelqu’un souhaite laisser un commentaire pour donner son avis il n’ y a pas de soucis donc faites-vous plaisir. Un petit mot sur le dessin de Garza qui laisse beaucoup de profondeur de champ. La composition de l’image était plutôt complexe et j’ai pris beaucoup de plaisir à faire cette conversion. Il m’a fallu deux maps de profondeur pour réaliser un résultat convaincant.

Voici l’image d’origine :

Le Livre de la Jungle en 3D Anaglyphe dans 3D jungle_book_by_bakanekonei-d4lcz8q

Je vous invite à voir ce dessin en grand format sur Deviantart.

Et voici ma 3D (lunettes 3D rouge et cyan mais si vous êtes un habitué vous connaissez déjà) :

jungle_book_in_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d4w4nwy dans 3D

Vous pouvez voir et télécharger ma 3D sur Deviantart également (comme je n’uploade plus rien sur mon blog car je suis à 97% de ma capacité de stockage maximale).

J’espère que vous aimerez autant cette 3D que j’ai eu du plaisir à la faire.

 

Spider-Men : Le premier crossover entre l’univers Marvel et l’univers Ultimate

Mercredi 11 avril 2012

En fait, tout est dans le titre. L’univers Marvel existe depuis 1961 et l’univers Ultimate a été crée bien plus tard en 2000. Le but de l’univers Ultimate était de moderniser les personnages et concepts de l’univers classique pour la nouvelle génération de lecteurs de comics. Mais très vite une continuité alternative s’est instauré et l’univers Ultimate faisait de plus en plus doublon avec l’univers classique. Avec Ultimatum (peu importe qu’on ait aimé ou pas), la donne va changer. Ce crossover voyait quelques héros particulièrement emblématiques passer l’arme à gauche sans espoir de résurrection (Wolverine, Cyclope, Xavier, La Guêpe …). Le ton du nouvel univers Ultimate est donné. Dans Ultimate, les auteurs peuvent oser faire ce qu’ils ne feraient pas dans l’univers classique. Plus de X-Men, un Red Richards devenu maléfique, tout devient possible. Plus fort encore, la mort de Peter Parker, l’un des persos les plus connus chez Marvel, et son remplacement par Miles Morales seraient impossible dans l’univers classique. Au final que reste-t’il à faire sur l’univers Ultimate. Et bien pourquoi un héros de l’univers Ultimate ne rencontrerait-t-il pas son homologue issu de l’univers classique ? Bien évidemment, ce genre de rencontre est un classique depuis « Flash of the two worlds » (DC Anthologie pour les plus curieux) mais pour l’univers Ultimate, c’est une première et ceci constitue un évènement en soi. En plus, ça tombe bien car cette année est l’année du tisseur (on n’a pas tous les jours 50 ans). Je regrette cependant que Miguel O’Hara, le Spider-Man de l’année 2099, ne soit pas invité à la fête. Après tout, il est lui aussi un personnage qui a fortement contribué à la légende de Spider-Man et je pense qu’il serait légitime qu’il fasse au moins un caméo.

Spider-Men : Le premier crossover entre l'univers Marvel et l'univers Ultimate 1334149387

 

Jenny Sparks et Grifter en 3D Anaglyphe

Jeudi 5 avril 2012

C’est rare que j’enchaîne deux 3D de façon aussi proche mais comme j’ai beaucoup de temps libre en ce moment (à mon grand regret), il faut bien que j’occupe mes journées. Donc voilà, il s’agit encore une fois d’un dessin de Laurent Sieurac (dont vous pouvez consulter le blog ICI) et ça a pour thème les héros de Wildstorm (firme crée dans les années 90 par Jim Lee et aujourd’hui absorbée dans le DC Universe, ce qui me rappelle que Lee avait promis au moment que DC a acquis Wildstorm que ça n’arriverait jamais) et plus particulièrement les héros de The Authority (plus Grifter des WildCATS).

Voici le dessin original de Laurent Sieurac (que vous pouvez consulter ICI sur son blog) :

Jenny Sparks et Grifter en 3D Anaglyphe dans 3D pin-up_octobre-2010-encrage-bis

Et ma conversion 3D ( à voir avec des lunettes 3D rouge/cyan) :

the_authority_by_laurent_sieurac_in_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d4v85cd dans 3D

Je rappelle que j’ai écrit un petit tuto pour ceux qui voudrait s’initier à la conversion 3D. Je réalise tout ça avec Pure Anaglyphe et j’espère bientôt pouvoir me mettre au GIMP pour en améliorer la qualité de mes 3D. Vous pouvez consulter le tuto ICI et ICI et vous trouverez aussi un tutoriel sur cet accident dont j’ai fait une technique appelée le surmapage qui permet d’augmenter la profondeur de l’image ICI.

Vous pouvez télécharger cette 3D sur Deviantart. Have fun !!!

 

Fear Itself en 3D

Mardi 3 avril 2012

Celle-ci, ça faisait un moment qu’elle trainait et je l’ai convertit en 3D aujourd’hui. Fear Itself est le crossover de l’année chez Panini. Pas grand chose de transcendant pour l’instant dans ce cross malgré des dessins de qualité de Stuart Immonen.

Voici l’image d’origine :

Fear Itself en 3D dans 3D fearposter

Et ma 3D (lunettes rouge/cyan) :

fear_itself_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d4v0e2m dans 3D

Vous pouvez télécharger la 3D sur Deviantart.

 

Urban Comics : Un Premier Bilan

Dimanche 1 avril 2012

Depuis le mois de janvier, Urban, filiale comics de Dargaud, adapte les comics DC en France, succédant ainsi à Panini. Visiblement Urban met le Turbo pour préparer le terrain à la relance de l’univers DC dans deux mois et on peut le comprendre vu que les épisodes du reboot seront New Reader Friendly.  Cependant, vu le matériel que nous avons entre les mains, il est déjà possible de dégager certaines tendances sur leur politique éditoriale.

Urban Comics : Un Premier Bilan batmaninc1couv

Les points forts :

Le plus gros point fort d’Urban, c’est son éditorial. En effet, dans chacune de leurs revues ou de leurs albums, on peut trouver des textes qui permettent de présenter les personnages à ceux qui n’auraient jamais suivi DC. Ainsi, le lecteur néophyte peut se familiariser avec le professeur Zoom, Cyborg ou Flash (Barry Allen) dans Flashpoint et découvrir l’histoire des différents Green Lantern de la Terre dans Green Lantern Showcase, ce qui n’est pas plus mal vu que la saga en cours compte quatre héros principaux (Hal Jordan, Guy Gardner, John Stewart et Kyle Rayner) tous particulièrement importants au déroulement de l’histoire. Le lecteur n’est donc jamais vraiment largué. Batman Showcase est peut-être un peu plus difficile d’accès pour ceux qui n’ont pas lu le dernier numéro de Batman Universe de Panini vu que la revue reprend l’histoire en cours de Grant Morrison sur Batman Inc.

Le deuxième point fort d’Urban est de mettre l’accent sur les personnages et les auteurs emblématiques de DC (un peu à l’image de ce qu’on a pu voir dans l’anthologie qui est la vitrine de l’éditeur). On ne peut être que satisfait de pouvoir découvrir en presse la suite du Batman de Morrison ou les épisodes de Detective Comics de Snyder (surtout que j’étais persuadé que Panini, à l’époque, ferait l’impasse dessus car Snyder n’était encore qu’un scénariste débutant). Autre bonne surprise, le Superman de Joe Casey et Derec Aucoin qui était resté dans les cartons des précédents éditeurs alors que leur qualité parait plus évidente que les épisodes de Jeph Loeb. Le choix de publier Green Lantern et Flashpoint paraissait plus évident lorsqu’on connait le succès public de Geoff Johns. Mais bon, Green Lantern est plutôt entre de bonnes mains en ce moment, Johns semblant savoir où emmener le personnage et Flashpoint est bien meilleur qu’Infinite Crisis du même Johns donc on n’est pas à plaindre.

mag-GREEN-LANTERN-SHOWCASE-

Les points un peu plus discutables :

Le parcours d’Urban aurait pu être un sans-faute jusqu’à présent sans la publication du Batman de David Finch. S’il est indéniable que David Finch donne une vision intéressante de Batman graphiquement parlant, il est impossible de dire qu’il est un bon scénariste. Cette série n’apporte rien en terme d’histoire comparée au Batman Inc de Morrison ou au Detective Comics de Snyder. Y-a-t’il une pénurie de scénariste chez DC et pourquoi Urban a choisi de publier cet album ? J’ai acheté pour voir et finalement Batman : La Nouvelle Aube n’a que de beaux dessins mais rien qui ne marque les esprits.

Discutable aussi le choix de publier le reboot de Wonder Woman par Straczinsky. Premièrement les critiques US n’ont pas été très bonnes et deuxièmement,  les épisodes d’un autre reboot vont arriver, cette fois-ci dirigés par Brian Azzarello. Autant dire que les changements apportés par Straczinsky n’auront que peu de répercussions.

Enfin, il m’apparaît dommage de faire l’impasse sur la saga Brightest Day que Panini avait commencé à publier car franchement ça s’annonçait plutôt pas mal. Aux orties le mystère de la lanterne blanche et des résurrections des différents persos (Hawkman, Aquaman, Max Lord etc …)  un peu oubliés.

The-New-52-Action-Comics-1

L’avenir d’Urban :

Pour moi, Urban est sur de bons rails. En effet, ils vont très clairement profiter de l’effet renaissance dans leurs différentes revues et albums. Cependant, j’ignore quel sort est réservé à Action Comics (les débuts de Superman par Morrison), Batwoman (clairement le meilleur album comics de l’été 2011, autant dire que j’attends la suite) ou de Nightwing (qui bénéficie d’un regain de notoriété après avoir remplacé Bruce Wayne). N’oublions pas d’autres séries qui ont l’air intéressantes comme Animal Man ou encore Fury of Firestorm. Ces séries ont certainement plus leur place dans le catalogue Urban qu’une Justice League ou un Superman en demi-teinte qui eux seront présents lors de la relance.

Enfin, un petit mot pour DC Comics aux USA, bring back Wally West, thanks.

flash_cvr_207-solicit

 

12

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi