• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 8 mai 2012

Archive pour le 8 mai 2012

Quelques jeux en Flash

Mardi 8 mai 2012

Jusqu’à présent, je n’avais encore jamais touché aux jeux en flash, les délaissant le plus souvent au bénéfice des jeux consoles. Mais je suis tombé ce matin sur trois jeux de bonne qualité qui plairont aux amateurs de jeux old school.

Les deux premiers concernent Thor et Captain America. Ces deux jeux ont été réalisés pour coincider avec la sortie de leurs films respectifs. Globalement, ce sont deux jeux de plate-forme intéressant et très jouables et tous deux possèdent une patte graphique old school assumée.

Le troisième a été fait pour coïncider avec la sortie du DVD Hulk Vs. On retrouve un côté cartoon dans ce beat’em all bien réalisé même s’il peut être un peu répétitif à la longue.

Voilà de quoi vous amuser un moment gratuitement avec les héros Marvel. Si vous avez d’autres liens, n’hésitez pas à les partager.

 

Captain America : Un homme hors du temps

Mardi 8 mai 2012

Captain America : Un homme hors du temps prv6817_cov

Panini n’en finit plus d’exploiter la licence Avengers et les titres fleurissent aussi bien en librairie qu’en presse. Néanmoins, voici un titre récent qui a attiré mon attention. Captain America Man Out of Time a été publié l’an dernier chez Marvel pour capitaliser sur le succès espéré du film Captain America. D’ailleurs, d’autres projets avaient été créés à cette période mais celui-ci est particulier car il marque le retour de Mark Waid à l’écriture des aventures de la Légende Étoilée. Il faudra attendre plus d’un an avant que Panini ne publie cette série en 100% Marvel espérant profiter du succès (mérité) du film Avengers. On retrouve sur cet album Mark Waid (comme je l’ai déjà évoqué) au scénario et Jorge Molina, un auteur espagnol un peu plus méconnu, au dessin.

pg8

Le pitch de base de cet album est simple. Captain America Man Out of Time nous raconte comment Captain America va découvrir le monde moderne. Waid nous montre alors comment cette icone de la seconde guerre mondiale va réagir entre sa découverte par les Vengeurs, son impression de ne pas appartenir à cette époque, sa culpabilité par rapport à la mort de son partenaire Bucky … Cap croise alors de nouvelles têtes comme les Vengeurs, Rick Jones ou Tony Stark.

PG9

Très franchement, avec une telle intrigue, on pouvait craindre que l’histoire ne sente un peu trop le déjà-vu. Mais c’était sans compter sur la maestria de Waid qui nous livre une étude de Captain America des plus fascinantes et qui introduit en plus un point de vue narratif plutôt novateur. S’il fallait craindre que Waid marche sur les traces de Kirby et Lee, il apparaît en fait qu’il contourne la difficulté en nous présentant tous les évènements selon le point de vue du héros. C’est donc avec un oeil neuf qu’on découvre les premiers pas de Captain America dans le monde moderne. L’une des scènes charnière du récit est celle dans laquelle Captain assiste à la mort de Bucky. Dans cette pleine page, on voit la mort du partenaire par les yeux du héros. La scène suivante est une autre pleine page dans laquelle Captain voit les Vengeurs penchés sur lui. Ces deux scènes se font sans transition et toujours à travers les yeux du héros qui n’a pas conscience d’avoir passé des décennies à hiberner dans la glace. D’autres procédés vont être imaginés comme le fait que le monde de Steve Rogers évolue en noir et blanc tout le temps qu’il refuse de croire qu’il est dans le monde contemporain ou qu’il continue à écrire des rapports au général Simon, son supérieur hiérarchique pendant la seconde guerre mondiale. C’est donc un Captain America perdu dans ce monde qu’on découvre. Au point qu’il va se demander s’il y a toujours une place pour lui maintenant que la guerre est finie. Bien évidemment, le récit ne se situe pas dans les années 60, date de la réintroduction de Captain America dans les pages des Vengeurs mais dans les années 2000, alors que Barack Obama est président. La prestation du dessinateur Jorge Molina est elle aussi très solide, ses planches sont dynamiques et très détaillées. Bref, j’ai eu un vrai coup de coeur pour cet album.

Captain-America-Man-Out-of-Time-AA

Pour terminé, un petit point sur le résumé laissé dans la checklist de Panini. Voici ce qu’ils nous disent :

Cette nouvelle aventure de Captain America commence exactement là où s’est achevé le film sorti en 2011 : avec le réveil de la légende de la Seconde Guerre mondiale à notre époque. Comment Steve Rogers s’est-il adapté à une ère qui n’est pas la sienne ? Et s’il avait la possibilité de remonter le temps, que déciderait-il ? Un récit complet agrémenté des couvertures de Bryan Hitch.

Bien évidemment, cet album n’a aucun lien avec le film. Si la situation de Cap à la fin de son film et dans cet album sont similaires, on ne peut pas dire pour autant que l’histoire est dans la même continuité que le film. Bien sur, on ne peut que recommander cet album aux fans du personnage quand bien même ils l’auraient découvert dans son film ou dans The Avengers, mais prétendre que cet album partage la même continuité que le film est un mensonge dans le but de faire vendre. De plus, avec cet argument, j’ai failli ne pas calculer ce livre car je fuis les adaptations BD reprenant l’univers cinématographique de Marvel parce qu’elles sont généralement de mauvaise qualité (et l’histoire de Thor publiée dans Comic Box me conforte dans cette impression). Et franchement, je serais passé à coté d’une excellente BD.

 

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi