DC Renaissance partie 2 : Green Lantern Saga

DC Renaissance partie 2 : Green Lantern Saga dans culte C1-C4-DOS_GREENLANTERNSAGA_

Tout comme les autres titres DC, les titres estampillés Green Lantern redémarrent aussi avec de nouveaux numéros 1 dans ce nouveau mensuel appelé Green Lantern Saga. Cependant, malgré la volonté affichée de DC d’être plus accessible au nouveaux lecteurs, le New 52 n’apporte que peu de changements à la continuité de Green Lantern et les nouveaux titres sont la suite directe de la saga « La Guerre des Green Lanterns ». La raison est que tout comme Batman, les titres Green Lantern font partie des titres marchant le mieux chez DC donc ils sont moins susceptibles de subir les effets du lifting imposé par la conclusion de Flashpoint et le New 52. Quatre titres viennent composer le sommaire de ce nouveau magazine : Green Lantern, Green Lantern Corps, Green Lantern Les Nouveaux Gardiens et Red Lantern.

GL_Cv1_variant_R1_sad76f7879asdf24980asdf42 dans culte

Green Lantern de Geoff Johns et Doug Mankhe suit les aventures de Hal Jordan, pilote d’essai et premier Green Lantern de la Terre. Hal s’est récemment vu déchu de son rang de Green Lantern et son anneau a été confié à son vieil ennemi Sinestro. Autant dire que la situation ne convient guère aux deux hommes, Sinestro ayant été rejeté il y a longtemps du Corps des Green Lanterns et Hal Jordan ayant perdu pied avec sa vie sur Terre. Comme on ne change pas une équipe qui gagne, Green Lantern retrouve l’équipe créative d’avant son relaunch ce qui ne dépaysera pas les fans du héros tout en s’offrant un numéro 1 accessible aux nouveaux lecteurs qui souhaitent découvrir le perso.

Green-Lantern-Corps-New-52-1-Cover

Green Lantern Corps de Peter J. Tomasi et Fernando Pasarin est du même acabit. Les Green Lanterns John Stewart et Guy Gardner tentent de s’acclimater à une vie sur Terre. Mais ce n’est pas chose facile car ils ont tous les deux renoncé à leur identité secrète. Pendant ce temps-là, un ennemi s’attaque aux membres du Corps. Cet épisode est mon préféré dans l’album car il contient tout ce qu’on est en droit d’attendre d’un numéro 1. L’intrigue, bien que classique, est parfaitement exécutée par Peter Tomasi et dessinée par Fernando Pasarin.

GLNG_Cv2_askjhdfkalsjhdflkjsh9as8df79878sbvc

Green Lantern Les Nouveaux Gardiens de Tony Bedard et Tyler Kirkham est la série qui, de mon avis, est un cran en-dessous des autres. L’histoire commence par un récapitulatif des origines du Green Lantern Kyle Rayner mais le souci est que ce récapitulatif, mis hors contexte, peut plus perdre les nouveaux lecteurs que les aider. L’intrigue commence ensuite. Dans tout l’univers, les anneaux des différents corps quittent leurs possesseurs en direction de la Terre. Mais le phénomène ne passe pas inaperçu et divers membres de ces corps arrivent sur Terre pour se rendre compte que les anneaux ont choisi Kyle Rayner comme nouveau possesseur et … Fin de l’épisode. Tout ceci se lit en quelques minutes à peine et on a un peu l’impression d’être floué car en 22 pages, rien n’arrive. J’espère que les prochains épisodes sauront avoir un peu plus de contenu car j’apprécie beaucoup le personnage de Kyle depuis la JLA de Grant Morrison.

GL+New+Guardians+%25231+220

Pour conclure ce magazine, on nous propose Red Lantern de Peter Milligan et Ed Benes. Cette nouvelle série nous propose de suivre Atrocitus et les Red Lantern, un corps aux anneaux rouges motivés par la rage. La série est très accessible aux nouveaux lecteurs  et nous retrace la parcours d’Atrocitus qui a longtemps été l’un des antagonistes principaux du Corps des Green Lanterns. Bref une autre série très intéressante dans ce magazine.

Au final, Green Lantern Saga est plutôt un magazine de bonne facture, ouvert aux nouveaux lecteurs sans faire table rase du passé. Encore une bonne pioche du côté de DC et d’Urban.

Attention : Déconseillé aux jeunes lecteurs.

 

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi