Archive pour août 2012

Dessin JLA/Transformers

Jeudi 30 août 2012

Dans la catégorie des cross-overs , en voici un qu’on ne verra jamais. En effet, le scénariste/dessinateur Phil Jimenez avait imaginé une rencontre entre la JLA et les Transformers, des robots transformables issus d’une licence de jouets très célèbres dont les adaptations en comics, cartoon ou films sont souvent appréciés des fans. Si cette histoire avait vu le jour, on aurait pu voir Optimus Prime, leader des Autobots, porter un anneau de Green Lantern ou encore l’avion invisible de Wonder Woman devenir un robot. Visiblement, Jimenez avait de la suite dans les idées.

Dessin JLA/Transformers jla-transformers-jimenez

 

Nouveau look pour le blog

Lundi 27 août 2012

Ça n’a l’air de rien comme ça, mais j’ai décidé d’adopter un look différent pour ce blog qui a franchi le cap des 35 000 visiteurs dans l’été. J’espère que vous aimerez cette nouvelle présentation. Le contenu restera en tant cas identique. Bien évidemment, vous êtes toujours libres de donner votre avis donc ne soyez pas timides et réagissez. Le mois de septembre approche à grands pas et je dois vous informer que, selon ma situation professionnelle (il est possible que je travaille à la rentrée), les mises à jour risquent d’être peut-être un peu moins fréquentes. Ne vous inquiétez pas, je garderai toujours un peu de temps pour fournir un article ou une petite 3D.

 

Nick Fury par Laurent Sieurac en 3D

Samedi 25 août 2012

Voici une petite 3D que je prépare depuis un petit moment (depuis que j’ai vu le dessin original sur le blog de Laurent Sieurac en fait) et qui m’a posé quelques difficultés. Le dessin est une commission que Laurent a faite montrant une course-poursuite avec Nick Fury au volant d’une voiture volante. Le style old school du dessin est clairement un hommage à la période Jim Steranko du personnage.

Voici le dessin original à voir aussi sur le blog de Laurent ICI :

Nick Fury par Laurent Sieurac en 3D dans 3D Commission-nick-fury-encrage-bis

Et ma conversion 3D (lunettes 3D rouge et bleu) :

nick_fury_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d5choaz dans 3D

Comme le format de l’mage s’y prête bien, je propose aussi une version de cette 3D pour Nintendo 3DS. Il vous suffit de surfer sur Internet avec le navigateur de la console et de cliquer ICI pour accéder à l’image.

Vous pouvez aussi télécharger la 3D sur Deviantart si vous ne possédez pas cette console ou que vous voulez vous faire un joli poster 3D.

 

Batman Knightfall Tome 1

Mardi 21 août 2012

Batman Knightfall Tome 1 dans culte CV0001FR_CV_BATMAN-KNIGHTFA

Voici un album qui me prouve à quel point je suis faible. En effet, l’apparition d’Urban sur le marché m’a personnellement fait mal car mon budget comics a largement augmenté. Du coup, j’avais décidé de me restreindre sur certaines séries. Et Knightfall, avec ses 5 volumes prévus au prix de 28 euro aurait du rester sur les étales. Mais j’ai craqué devant la réputation de cette saga de 1993. En effet, Knightfall, tout comme l’avait fait Death of Superman, nous conte la défaite d’un héros iconique, en l’occurrence Batman, des mains d’une nouvelle Némésis, Bane. Comment résister devant une telle saga culte et inédite en français alors que l’un des reproches que je faisais à l’ancien détenteur des droits DC était de trop miser sur des rééditions de sagas qui avaient déjà été maintes fois publiées ? Je suis faible, j’ai craqué et je n’ai aucun remord.

Batman_492 dans culte

Knightfall est la chronique annoncée de la chute d’un héros. On retrouve Chuck Dixon et Doug Moench aux commandes de ce récit aux côtés des dessinateurs Graham Nolan, Jim Aparo, Norm Breyfogle et Jim Balent. Alors que Batman est affaibli par un virus et devrait se reposer, un nouveau vilain nommé Bane apparaît à Gotham dans le but de briser Batman. Bien décidé à le pousser à bout, Bane libère tous les détenus de l’asile d’Arkham et les laisse semer le chaos, attendant le bon moment pour briser Batman. Pendant ce temps, Batman repousse ses limites pour ramener de l’ordre à Gotham tout en écartant Tim Drake, Robin, afin de lui éviter de subir le même sort que Jason Todd, son prédécesseur.

Ce premier tome nous montre un récit tout à fait essentiel dans l’histoire du Dark Knight. En effet, au delà de la chute attendue du héros en fin de volume, Knightfall nous dresse un portrait très humain de Batman et introduit une notion que certains scénaristes ont tendance à oublier : même Batman possède des limites. Bien souvent, Batman est montré comme un personnage calculateur et paré à toute éventualité. C’est ainsi qu’on découvre qu’il peut terrasser Superman lorsqu’il le veut (Dark Knight Returns), qu’il met au point des plans anti-JLA (JLA : Tower of Babel) ou qu’il garde un oeil sur tous les métahumains avec un satellite (OMAC Project). Ici, on est loin du Batman surpuissant et calculateur. On peut même se demander si son sort final n’aurait pas été différent s’il avait confiance à Robin ou à Jean-Paul Valley. Bien évidemment, les méchants ne sont pas en reste et des vilains secondaires comme le Ventriloque ou Firefly viennent voler la vedette au Joker, à l’Épouvantail ou à Bane et sont plus dangereux que jamais. Bref, cette saga est à lire absolument d’autant plus qu’elle possède des liens étroits avec le dernier film Batman sorti au cinéma.

 

Justice League 4ème 3D

Mercredi 15 août 2012

C’est reparti pour une nouvelle 3D pour Justice League et, cette fois-ci, cette conversion a été faite à la demande d’un membre de Deviantart. Le dessin est de Jeremy Roberts qui est aussi l’auteur d’un dessin hommage à la cover du X-Men 1 de Claremont et Lee.

Voici l’image originale que vous pouvez aussi voir sur la galerie de Jeremy Roberts :

Justice League 4ème 3D dans 3D justice_league_commission_by_jprart-d5b6kk1

Et ma conversion 3D (lunettes à anaglyphe rouge/cyan, mais bon vous connaissez la rengaine) :

justice_league_3d_anaglyph_4_by_xmancyclops-d5bc6g4 dans 3D

Vous pouvez télécharger ma 3D sur Deviantart.

 

Trailer Batman The Dark Knight Returns

Lundi 13 août 2012

C’est une bonne nouvelle pour les fans de Frank Miller et de l’homme chauve-souris, Dark Knight Returns, l’adaptation animée du comic du même nom, devrait bientôt connaitre une sortie US mais aussi une sortie française grâce à un combo avec le comic chez Urban Comics. Ceux qui le possèdent déjà peuvent se rassurer car il ne fait pas l’ombre d’un doute qu’il sera possible d’acquérir le DVD seul comme pour Batman Year One. La mauvaise nouvelle est que cet animé sera coupé en deux parties, un peu comme ce qui a été fait pour le dernier Harry Potter.

Image de prévisualisation YouTube

 

Mort de Joe Kubert à 86 ans

Lundi 13 août 2012

Ce mâtin, en surfant sur Internet, on peut lire un peu partout des articles parlant de la mort de Joe Kubert. Kubert a passé une longue carrière dans le monde du comic-book, créant le personnage de Sgt Rock et il est principalement connu pour sa participation au titre Hawkman. Plus récemment, Joe continua à être actif le plus souvent en tant qu’encreur pour son fils Andy Kubert. C’est justement en qualité d’encreur qu’il fut associé au controversé Before Watchmen : Nite Owl en cours de publication. Joe Kubert est également le fondateur d’une école dédié à l’illustration. De cette école sont sortis des talents tels que ses deux fils Andy et Adam, Rick Veitch, Steve Bissette, Scott Kolins ou encore Alex Maleev. Une étoile vient de s’éteindre.

Mort de Joe Kubert à 86 ans joe_kubert_9_by_thekubertschool-d58bcd0

joe_kubert_5_by_thekubertschool-d4ylbbm

 

John Carter : L’aventurier de Mars

Vendredi 10 août 2012

John Carter : L'aventurier de Mars dans cinema john-carter-princess-of-mars-1

John Carter est un personnage de fiction crée par Edgar Rice Burroughs (également créateur de Tarzan) en 1912 pour une série de 11 romans appelée « Le cycle de Mars ». En toute franchise, c’est l’actualité cinématographique qui a éveillé ma curiosité sur ce personnage fondateur de la science-fiction américaine. Il était donc possible de le découvrir récemment dans le comic-book John Carter : Une Princesse de Mars publié par Panini cette année (il n’y a qu’un seul exemplaire qui avait été reçu par mon dealer habituel de comics) ainsi que dans le film John Carter d’Andrew Stanton qui est sorti cette année dans l’indifférence générale du public.

johncarterpg4 dans culte

Pourtant, l’univers de John Carter est des plus fascinants. Dans l’histoire telle que nous la conte Roger Langridge et Philippe Andrade dans Une Princesse de Mars (adaptation du premier roman John Carter), John Cater est un soldat qui se réveille sur Barsoom (ou Mars) après avoir été victime d’une embuscade dans une grotte. Il est accueilli par le peuple des Tharks dont il devient le prisonnier. Très vite, John se rend compte que sur Barsoom, la gravité étant moins importante que sur Terre, il possède des facultés exceptionnelles. Pendant sa captivité, John sera rejoint par Dejah Thoris, la belle princesse d’Helium. L’adaptation comics réalisée par Roger Landridge pour Marvel est de bonne qualité et ne manquera pas d’éveiller la curiosité des néophytes comme moi à l’univers de Barsoom. Les dialogues sont aussi plein d’humour et reflètent bien la différence de culture entre John Carter, ceux qui le retiennent captifs et Dejah Thoris, la première humaine que John rencontre sur Barsoom. En revanche, les dessins d’Andrade sont très particuliers et demandent un certain temps d’adaptation. Une fois ce temps passé, on se rend compte qu’ils sont très intéressants (ils m’ont rappelé le style d’Adam Pollina, un ancien dessinateur de X-Force) mais qu’ils peuvent parfois nuire à la lisibilité de l’action. Je recommande quand même la lecture de ce livre à ceux qui veulent s’initier à l’univers de John Carter.

John Carter a aussi fait l’objet d’un film éponyme cette année réalisé par Andrew Stanton pour les studios Disney. Bien qu’ayant un pitch un peu près similaire au roman Une Princesse de Mars, ce film prend quand même quelques libertés par rapport à l’oeuvre dont il est tiré. On peut ainsi voir que John Carter voyage vers Mars grâce à une sorte de dispositif électronique alors qu’à l’origine ce sont des vapeurs qui l’ont placé en animation suspendue et permis à son esprit de voyager. On découvre aussi que de mystérieux Barsoomiens à la peau blanche, les Therns, tirent les ficelles du conflit entre Helium et Zodanga. Malgré ces prises de liberté et peut-être quelques longueurs, John Carter est un divertissement assez classe qui ne mérite un échec commercial à la Green Lantern. Je pense que le film a du connaitre de gros problèmes marketing pour être boudé de la sorte par le public.

Image de prévisualisation YouTube

Franchement, j’ai beaucoup aimé découvrir ce personnage qui a inspiré beaucoup de personnages contemporains. En effet, ce personnage a une parenté évidente avec par exemple Superman (la différence de gravité entre la Terre et Krypton est l’une des premières explications des pouvoirs de Superman), Adam Strange (qui voyageait vers un monde extraterrestre appelé Rann dont il était le héros grâce au rayon Zeta) ou Avatar (comme le héros du film, John Carter a un corps d’emprunt sur Mars alors que son corps d’origine repose sur Terre). On peut même imaginer que le Martian Manhunter, le martien vert et télepathe chez DC, puisse être un Thark et que les martiens blancs seraient quant à eux des Therns.

John Carter a aussi été popularisé grâce à une série d’illustrations de Frank Frazetta. Voici le lien vers une galerie de couvertures de l’artiste ICI.

 

Superman en 3D

Lundi 6 août 2012

Action Comics est certainement l’une des séries que j’attends le plus. Cette série se propose de revisiter les débuts de Sups dans le New52 et c’est l’excellent Grant Morrison (All-Star Superman, Batman, New X-Men …) qui est en charge de sa destinée. En attendant la sortie du premier album, je vous propose une 3D à partir d’un dessin de Gary Frank (Hulk, Supreme Power …) pour la variant cover d’Action Comics n°8.

Voici le dessin d’origine :

Superman en 3D dans 3D 1331060782

Et ma conversion 3D (lunettes 3D rouge et cyan) :

superman_in_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d5a5lin dans 3D

Vous pouvez télécharger ma 3D sur Deviantart.

 

Marineman : Les héros aquatiques ont le vent en poupe !

Mercredi 1 août 2012

Marineman : Les héros aquatiques ont le vent en poupe ! dans culte marineman1

J’aurais jamais cru un jour écrire un titre comme ça. Et pourtant je trouvais les héros aquatiques plutôt inintéressants. Ce n’est que très récemment que mon opinion a évoluée grâce au personnage d’Aqualad présent dans Young Justice, mais auparavant Namor, Aquaman et consorts me laissaient plutôt indifférents. Pourtant, les héros aquatiques reviennent en force, la dernière série Aquaman remportant un succès critique et public certain (à découvrir bientôt en France). Mais en attendant Aquaman, voici qu’un autre héros aquatique pointe le bout de son nez. Son nom est Steve Ocean alias Marineman.

marineman01_p4-5 dans culte

Marineman est une surprise semblant débarquer de nulle part. Cet album publié par Glénat en France regroupe les six épisodes de la série écrite et dessinée par Ian Churchill (Coven, Supergirl, Cable …) pour l’éditeur Image. Churchill introduit dans cette histoire un océanologue appelé Steve Ocean et surnommé Marineman par les médias dont il est le chouchou. Steve produit et présente aussi des émissions sur les fonds marins.Mais derrière cette façade publique, Steve cache un secret assez étonnant qui sera révélé au grand jour par accident : Steve est capable de respirer sous l’eau.

Marineman1-cover

Cette série est le projet le plus personnel de Ian Churchill. En effet, l’auteur est un grand fan de plongée sous-marine. Churchill décide de partager sa passion par l’intermédiaire de cette histoire et par la même occasion dépoussière l’image du héros aquatique. Au dessin, Churchill inaugure un style cartoony très différent de ce que l’on peut connaitre sur ses autres séries qui ne manquera pas de nous faire penser à des auteurs comme Ed McGuiness ou encore le regretté Mike Wieringo. Ce nouveau style est une franche réussite et colle à la perfection au ton léger de l’histoire. Marineman, avec sa carrure et son menton saillant, rappelle plus une sorte de Superman sous-marin qu’un quelconque Aquaman. J’avais quelques craintes au niveau du scénario, Churchill n’étant pas un scénariste professionnel. Pourtant, malgré quelques dialogues maladroits, Churchill livre un scénario très fin, plein de rebondissements et très documenté sur le monde marin. De plus, il ne tombe jamais dans le cliché du héros aquatique monarque d’une citée engloutie. A noter pour l’anecdote que Marineman a remporté l’Eisner Award de la meilleure nouvelle série en 2011. Autant dire que je recommande cet album les yeux fermés.

 

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi