• Accueil
  • > comics
  • > Season One : Le point sur cette nouvelle gamme Marvel (1ère partie)

Season One : Le point sur cette nouvelle gamme Marvel (1ère partie)

La série de récits Season One a été pensé pour être le point d’entrée idéal pour les nouveaux lecteurs tout en offrant des récits écrits par les talents d’aujourd’hui. Chaque album se voit donc doter d’une équipe artistique différente chargé de raconter les débuts des héros les plus iconiques de la Maison des Idées. Débutée en France par Spider-Man, la collection s’est depuis élargie aux Fantastic Four, à Hulk et aux X-men. Avec maintenant quatre albums, il est possible de faire un premier bilan sur cette collection.

Spider-Man par Cullen Bunn et Neil Edwards :

Season One : Le point sur cette nouvelle gamme Marvel (1ère partie) spider-man+season+one+3

Album de lancement de la collection Season One en France, Spider-Man revisite les origines du plus célèbre héros Marvel de façon très raffraichissante même si l’album peine à surprendre. Achat idéal pour les néophytes et les fans du personnage, cet album a toute sa place dans une bibliothèque. Plus de détail dans mon article ICI.

Fantastic Four par Roberto Aguirre-Sacasa et David Marquez :

ffsodig001intt-17-copy

Cet album nous conte l’histoire de quatre aventuriers qui décident de révolutionner le tourisme spatial en partant dans l’espace, mais le voyage ne se fera pas sans incidents.

Commençons par la révélation de cet album, le dessinateur David Marquez, dont le style me rappelle un peu Steve McNiven, qui nous livre une performance remarquable. Les dessins sont de toute beauté et j’attends avec impatience l’arrivée de ce dessinateur sur Ultimate Spider-Man. Maintenant, le point négatif est le scénario de Roberto Aguirre-Sacasa qui échoue dans la mise-à-jour des origines du groupe. En effet, l’auteur reprend les grands moments des premiers épisodes de Lee et Kirby et balance des références culturelles modernes au détour des dialogues pour nous faire comprendre qu’on n’est plus dans les années 60. Le problème est que ces références ne s’intègrent pas très bien au contexte de l’histoire et tombent par conséquent à plat. Pour le reste, peu de choses changent par rapport à la version originale de Lee et Kirby alors que plus d’innovation aurait été la bienvenue. Au final, on reste sur sa fin dû au manque d’ambition de l’album. Ce qu’il faut retenir, c’est que ce comic n’est pas désagréable à lire même s’il n’est pas révolutionnaire et complètement dispensable.

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi