• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 26 juillet 2013

Archive pour le 26 juillet 2013

Marvel Now : un petit tour d’horizon (partie 2)

Vendredi 26 juillet 2013

Après un petit tour d’horizon des pierres angulaires du nouveau statu quo de Marvel Now dans la partie 1, on continue avec quelques autres des nouveaux magazines de chez Panini.

Marvel Now : un petit tour d’horizon (partie 2) supsm2013001_dc11-3_4_rY60

On va tout d’abord s’intéresser au cas du sieur Parker dans la nouvelle série Spider-Man. Ai-je bien parlé de Peter Parker ? Ma langue a du fourcher puisque maintenant le costume de Spider-Man est porté par Otto Octavius, alias le Docteur Octopus (oui il s’agit bien du super-vilain doté de quatre tentacules métalliques), dans la nouvelle série Superior Spider-Man. Dans le numéro 12 de la précédente série ( soit les épisodes 698 à 700 d’Amazing Spider-Man), Octopus, mourrant et emprisonné à Ryker Island, réussit le tour de force d’échanger son esprit avec celui de Peter Parker. Otto se retrouve dans le corps de Peter alors que Peter se meurt dans le corps d’Octopus. Alors qu’Otto décide de jouir sa nouvelle vie en tant que Peter Parker et Spider-Man ainsi que de sa victoire sur son ennemi de toujours, Peter parvient à s’évader de prison, bien décidé à reprendre le contrôle de son corps et de sa vie. C’est cependant peine perdue puisque Otto parvient à triompher de son ennemi. Peter, en ultime recours, parvient à transmettre son sens des responsabilités à Otto via un lien psychique qu’ils partagent. Lorsque Peter meurt, Otto jure sur sa dépouille qu’il ne sera pas un vilain mais un héros, conformément à ses dernières volontés, et qu’il sera même un Spider-Man « supérieur » à celui que Peter a été. C’est sur la base de ce nouveau statu quo que Dan Slott, scénariste de Spider-Man depuis quelques années, entame les aventures du Spider-Man « supérieur » avec Octopus menant la double vie de Peter Parker et de Spider-Man. C’est définitivement l’une des interprétations les plus sombres du héros, puisque Otto est clairement imbu de lui-même, arrogant et plus proche de l’anti-héros que du héros. Cependant, c’est quand-même très jouissif de le voir agir en tant que Spider-Man et il semble mieux réussir que Peter sur un certain nombre de points. Mais que les fans de Peter ne s’en fassent pas trop, les morts définitives se font de plus en plus rares dans les comics et je doute que celle-ci fasse partie des morts définitives. Pour compléter le sommaire de ce premier numéro deux aventures de ce bon vieux Peter. Dans la première de ces aventures complémentaires, Spider-Man fait équipe avec Devil Dinosaur sous le crayon d’un Dell’Otto plus inspiré que sur les Avengers de Bendis et sous la plume de Cullen Bunn dans une histoire plutôt sympa. La dernière histoire n’a, quant à elle, que très peu d’intérêt malheureusement. Ce mag est, avec X-Men, l’un de mes deux coups de coeur de cette nouvelle ligne éditoriale.

CAPA2012001_DC11

Dans Avengers Universe, l’éditeur nous offre un panorama complet de l’univers des plus grands héros de la Terre aux travers de cinq séries. La série Avengers Assemble continue son petit bonhomme de chemin au travers d’une nouvelle équipe créative, Kelly Sue DeConnick et Stephano Caselli. Si la série n’est pas vaiment un blockbuster, l’ensemble reste sympathique grâce à des scénarios qui ne se prennent pas au sérieux. Dans Captain America, les auteurs Rick Remember et John Romita Jr, emmène le célèbre Vengeur (pardon, il faut dire Avenger Maintenant :-) ) dans une autre dimension dans laquelle il a été kidnappé par Arnim Zola. Thor, par Jason Aaron et Esad Ribic, dépote pas mal avec une aventure qui couvre le passé, le présent et l’avenir du personnage.  Indestructible Hulk par Mark Waid et Leinil Yu voit Bruce Banner tenter de rejoindre le SHIELD pour y proposer ses compétences à la fois en tant que Banner et en tant qu’Hulk. Quant à la dernière série, Fearless Defenders, Valkyrie et Misty Knight affrontent des squelettes Vikings revenus à la vie grâce à une relique magique. Pas très original pour l’instant, j’attends de voir ce que donnera la suite de cette série.

Guardians_of_the_Galaxy_Vol_3_1_Granov_Variant_Textless

Dans Iron Man, on s’intéresse à tout le pan cosmique de l’univers Marvel. Dans la série principale Iron Man, Stark inaugure une nouvelle armure et tente d’empêcher la vente de l’Extremis sur le marché noir. Bref un démarrage un peu lent de la part de Kieron Gillen, pourtant excellent sur Uncanny X-Men et Journey Into Mystery, mais avait-il le choix sur son intrigue de départ lorsqu’on sait que le film Iron Man 3 s’intéresse aussi à l’Extremis. Et puis, je ne suis pas trop fan de Greg Land. Guardians Of Galaxy de Brian Michael Bendis et Steve McNiven commence par un numéro 0.1 s’intéressant aux origines de Star Lord. Ce « premier » numéro est sympa et de plus il ouvre des perspectives intéressantes (SPOILER surtout par rapport à la présence d’Iron Man dans l’équipe que les prochains arcs de Gillen devraient nous expliquer FIN DE SPOILER). Nova fait ses débuts aussi dans ce magazine avec un nouveau tenant du titre, Sam Alexander. Il n’ya pas grand chose à se mettre sous la dent dans ce premier épisode (le héros n’a pas encore ses pouvoirs) et les dessins d’Ed Mc Guiness ont de la peine à cacher la misère qu’est le scénario de Jeph Loeb, loin de son niveau sur Superman For All Seasons par exemple. Dans Fantastic Four de Matt Fraction et Mark Bagley, Reed Richards découvrent que lui et ses amis meurent à petit feu. Il décide de partir explorer l’univers avec le reste de l’équipe tout en leur cachant que le but véritable du voyage est la recherche d’un traitement curatif pour ce mal dont ils ignorent tout pour l’instant. De façon globale, Iron Man, de tous les magazines Marvel Now, est celui sur lequel j’ai eu le plus de difficultés à me faire un avis car j’ai eu l’impression que les séries n’avaient pas encore réellement commencé. Il s’agit sans doute d’un problème lié à la narration décompressée mais j’attendais des numéros 1 plus percutants. Ce problème devrait se régler dans les prochains numéros.

Marvel-NOW_Promo-Art_EW_JQ

Je n’ai pas fait le tour de toutes les séries Marvel Now, seulement de celles qui me semblaient les plus centrales. La plupart de ces séries sont plutôt de bonnes qualités et certaines des directions empruntées intéressantes. Il n’y a guère que sur Iron Man où je suis resté sur ma fin à l’issue de ce premier numéro. Chapeau bas pour les directions courageuses empruntées par les magazines Spider-Man et X-Men.

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi