• Accueil
  • > 3D
  • > Nous sommes les X-Men : L’anthologie selon Panini

Nous sommes les X-Men : L’anthologie selon Panini

Nous sommes les X-Men : L'anthologie selon Panini dans 3D NOUS_SOMMES

Depuis le lancement d’Urban, les anthologies consacrées aux héros DC semblent remporter un certain succès. Ce succès est selon moi tout à fait mérité et repose sur deux facteurs. Premièrement, les héros DC ont eu une publication plus chaotique en France que les héros Marvel, il y a donc pas mal de chances de tomber sur des récits inédits en fouillant dans le passé de ces persos. Deuxièmement (ou secundo selon votre convenance :-) ), une bonne partie de leur succès s’explique par un éditorial de qualité divisant l’album en différentes périodes et resituant les histoires choisies dans leur contexte. Panini, face au succès de ces anthologies, ne pouvait pas rester en marge alors que la firme possède les droits des personnages Marvel qui restent à l’heure actuelle bien plus populaires ici en France. Nous sommes les X-Men est la deuxième anthologie made in Panini (après Je suis Spider-Man) et la première que je me procure chez eux.

XMen-Days-of-Future-Past-comic-cover dans culte

Bien évidemment, je ne vais pas juger de la qualité des histoires proposées dans cet album puisqu’elles sont toutes incontournables. En effet, le menu est très alléchant que ce soit le tout premier épisode des X-Men par les incontournables Stan Lee et Jack Kirby, le Giant Size X-Men 1 qui introduit la seconde génération de héros mutants, le final mythique de la saga du Phénix Noir, la saga Days of Future Past dont la réédition au moment de la sortie du film éponyme n’est certainement pas fortuite, ou encore les premiers épisodes de New X-Men du duo Grant Morrison et Frank Quitely (et je n’ai pas tout cité). Ces histoires ont toutes leur place dans une anthologie dédiée aux héros mutants. Cependant, je ne peux pas m’empêcher de constater que la plupart des sagas qu’on nous propose tournent autour des Sentinelles. Lorsqu’on sait qu’elles sont les bad guys du dernier film de Bryan Singer, il parait évident que ceci ne doit rien au hasard. Mais bon, je pinaille car ceci n’enlève en rien à la qualité des histoires.

X-Men116_23

En revanche, et c’est beaucoup plus gênant, je trouve la partie éditoriale contenue dans cet album plutôt minimaliste. En effet, je pense qu’il serait bon de resituer les histoires dans leur contexte avant chacune d’entre elles. Par exemple, on peut ainsi préciser que la saga Days of Future Past inspire le Terminator de James Cameron ou que, pour le final de la Saga du Phénix Noir, Chris Claremont, scénariste légendaire des X-Men, ne souhaitait pas faire mourir Jean Grey mais Jim Shooter, l’éditeur des X-Men, ne l’entendait pas de cette oreille (il est d’ailleurs possible de trouver l’histoire telle elle était conçue à l’origine dans Phoenix The Untold Story publiée en 1985). Les articles publiés dans l’album sont intéressants mais je pense que Panini doit revoir l’aspect éditorial pour ses prochaines anthologies pour vraiment concurrencer Urban sur ce terrain-là. Cependant, il m’est impossible de déconseiller cet album, qui, par la qualité de ses histoires m’a rappelé pourquoi les X-Men ont été mon premier amour comics et pourquoi le thème de la tolérance, développé dans leurs aventures, reste toujours d’actualité aujourd’hui.

Pour terminer, je vous propose une petite 3D de mon cru avec un dessin jamais publié en France d’Adi Granov. Ce dessin met en scène toute l’équipe du dessin animé Wolverine et les X-Men qui n’a malheureusement duré qu’une saison.

Voici le dessin original :

10371729_543530312418329_6573600969721140013_n

Et ma conversion 3D (lunettes 3D rouge et cyan etc … 270px-3d_glasses_red_cyan.svg) :

wolverine_and_the_x_men_in_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d7mgy46

Vous pouvez télécharger la 3D sur Deviantart.

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi