• Accueil
  • > Archives pour septembre 2014

Archive pour septembre 2014

Critique rapide Ghostbusters t1

Dimanche 28 septembre 2014

Critique rapide Ghostbusters t1 GBAbbeyRoad

Qui ne connait pas Ghostbusters ? Si vous avez grandi dans les années 80, vous connaissez forcement ces personnages. Je ne compte plus le nombre de fois que j’ai vu les films. Lorsque je suis tombé par hasard sur l’album publié par Delcourt en France, je me suis tout de suite senti attiré par lui et, avant même de m’en rendre compte, j’avais déjà le livre sous le bras (avec la version couleur de Scott Pilgrim et le dernier tome de Kick Ass).

 ghostbusters12

Ce premier tome de Ghostbusters fait suite aux événements des deux films. Très franchement, sans être la lecture de l’année, j’ai trouvé l’ensemble plutôt pas mal. J’ai bien aimé le fait que Winston Zeddemore ne soit plus un simple faire-valoir comme dans les films, mais un membre de l’équipe à part entière. Surtout que Winston apporte beaucoup d’humanité à l’histoire de par sa nature altruiste comme on peut le voir dans le premier épisode. J’ai aussi beaucoup aimé le fantôme ressemblant au personnage de John Belushi dans les Blues Brothers conseillant Ray Stantz (interprété au cinéma par Dan Aykroyd, l’autre Blues Brother). Ce clin d’oeil était plutôt sympa et bien vu. Bref, le scénario de Erik Burnham se laisse plutôt lire même s’il est un peu en-deçà des deux films et les dessins cartoony de Dan Shoening sont très agréables. Je trouve quand même que ce premier album fait beaucoup (trop ?) de fan service mais les pistes lancées par les auteurs me donnent quand même envie de voir ce qui va arriver à nos héros par la suite.

ghostbusters1c

En fait, si je voulais écrire cet article, c’est pour pousser un petit coup de g..le auprès de l’éditeur Delcourt. Comment se fait-il que les auteurs ne soient crédités nulle part ? Certes, les auteurs sont plutôt méconnus pour le moment, mais je trouve quand même que c’est un manque de respect envers leur travail. J’espère, par cet article, leur rendre tout le crédit qui leur est du en attendant que cette injustice soit réparée dans le tome 2.

Petit fanfilm Spawn

Dimanche 21 septembre 2014

Il arrive souvent qu’un fanfilm soit meilleur que la version commerciale sortie au cinéma. C’est le cas de ce Spawn The Recall qui parvient à nous faire oublier qu’il a été tourné avec un budget de fanfilm. Je vous laisse avec ces 8 courtes minutes qui transpirent l’amour pour le matériau d’origine créé par le légendaire Todd McFarlane.

Image de prévisualisation YouTube

Justice League United en 3D

Dimanche 21 septembre 2014

Rien de tel, après une semaine du dur labeur, que de passer son son week-end à faire une petite 3D. Pour l’occasion, j’ai choisi un dessin de Darwyn Cooke tiré d’une série de variant cover qu’il a réalisé pour DC pour le mois de décembre. Très franchement, je suis très content d’avoir enfin fait une conversion 3D d’un dessin de Darwyn Cooke car je suis très fan de ce dessinateur depuis la maxi-série DC : The New Frontier que j’ai eu la chance de critiquer dans les débuts de ce blog. Son Spirit est d’ailleurs très bon aussi (et largement supérieur à la version cinéma de Frank Miller).

Voici le dessin original :

Justice League United en 3D dans 3D 10712643_590506051054088_763837139430098728_o

Et ma conversion 3D (lunettes 3D rouge et cyan) :

justice_league_united_in_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d7zw6za dans 3D

Vous pouvez télécharger la 3D sur Deviantart.

Spider-Man Family Business : Dell’Otto de retour aux pinceaux

Dimanche 14 septembre 2014

Spider-Man Family Business : Dell'Otto de retour aux pinceaux dans culte 3113621-spider-man

Depuis quelques temps, Marvel tente de séduire de nouveaux lecteurs en relançant sa collection d’OGN (original graphic novel) c’est à dire des histoires originales situées dans la continuité Marvel, accessibles aussi bien aux lecteurs habituels de comics qu’aux lecteurs occasionnels et disponibles uniquement sous forme d’albums cartonnés en librairie. Le premier album à faire partie de cette nouvelle génération de graphic novels, Avengers Endless Wartime, était pour moi, une sorte de faux-départ de la collection. En effet, Warren Ellis, en tentant d’être trop new reader friendly, perd beaucoup de temps en présentation des différents personnages et perd de sa verve légendaire pour livrer une histoire des Avengers trop classique. Quant au dessinateur, Mike McKone, que j’ai adoré sur Exiles et Teen Titans, n’a pas un style suffisamment exceptionnel pour justifier le prix de l’achat d’un album cartonné. Au final, je le préfère sur les fascicules. En revanche, Spider-Man Family Business a une équipe créative qui attire l’attention. Au scénario, on peut voir deux superstars former une équipe narrative inédite. Il s’agit en l’occurrence des excellents Mark Waid (Kingdom Come, Flash, Daredevil …) et James Robinson (Starman). Pour les dessins, là aussi l’équipe est inédite puisque la superstar du pinceau Gabriele Dell’Otto (Secret War, X-Force Sex and Violence) met en peinture les layouts du moins connu Werther Dell’Edera. Il est aussi important de souligner, pour ceux qui les lisent les aventures du Superior Spider-Man, que Peter Parker est le héros de l’histoire (les lecteurs de Superior Spider-Man me comprendront).

IMG_0601 dans culte

On le sait, Peter Parker est le personnage le plus malchanceux de l’univers Marvel, mais rares sont les personnes qui s’en prennent directement à lui plutôt qu’à son célèbre alter-ego, Spider-Man. Pourtant des hommes s’introduisent dans l’appartement de Parker et le kidnappent en pleine nuit. Parvenu à se libérer de ses liens, Parker parvient à échapper à ses kidnappeurs grâce à l’intervention d’une jeune femme, Teresa, qui prétend être sa soeur. Pour enquêter sur les intentions des kidnappeurs de Peter, Peter et Teresa parcourent le mode sur la trace des secrets laissés par leurs parents.

familybiz_02

Voici ce que j’ai pensé de ce Spider-Man Family Business : c’est vraiment un très bon album. Le scénario de Waid et Robinson ne laisse aucun répit au lecteur. Peter Parker quitte son milieu habituel, les gratte-ciels de New York, pour se lancer dans une histoire proche d’un James Bond au niveau de l’ambiance. Cependant, c’est quand même agréable de retrouver ce personnage qu’on a un peu perdu depuis Superior Spider-Man (et pourtant, j’adore Superior). Un point que je ne comprends pas, c’est pourquoi Marvel a associé ces deux scénaristes alors que chacun des deux a la carrure de mener un tel projet en solo, mais bon, tant que la qualité est là … Concernant Dell’Otto (que j’aime beaucoup, merci pour le Batman fait il y a quelques années), je comprends pourquoi le choix a été fait de l’associer à un autre dessinateur, Werther Dell’Edera, pour l’épauler. En effet, il est souvent reproché aux « peintres » de comics d’être un peu trop statiques dans leur mise en scène. Avec Dell’Edera aux layouts, les peintures de Dell’Otto gagnent en dynanisme et ses planches paraissent du coup beaucoup plus vivantes. Ça me rappelle l’association entre Alex Ross et Doug Braithwaite sur la maxi-série Justice chez DC.  De plus, Dell’Otto étant un auteur vraiment rare et dont les peintures sont une réelle plus value sur les histoires qu’il illustre, il apparaît comme un choix évident pour illustrer un graphic novel en donnant aux lecteurs ce qu’ils cherchent sur ce type d’album : une histoire dont les qualités artistiques surpassent celles des fascicules. Reste à voir ce que les scénaristes des titres réguliers Spider-Man, Dan Slott en tête, sauront faire des révélations de cette histoire.

Une petite 3D de Spidey pour la rentrée

Mercredi 3 septembre 2014

J’imagine que vous êtes tous tristes car les vacances d’été, eh bien … c’est fini. Adieu les grasses matinées et bonjour aux réveils à 7 heures du mat qui piquent un peu. Bref, que vous soyez de retour sur les bancs d’école ou sur votre lieu de travail, sachez que j’ai un petit quelque chose pour vous qui vous aidera, je l’espère, à mieux passer le cap de ces premiers jours de reprise du travail. Il s’agit d’une conversion 3D d’un dessin vraiment sympa d’un artiste français, Guillaume Prevost alias guillomcool, que j’ai connu par l’intermédiaire de Deviantart. Vous pouvez voir son blog au lien suivant http://guillomcool.blogspot.fr/ ainsi que sa galerie Deviantart http://guillomcool.deviantart.com/.

Voici tout d’abord le dessin original (http://guillomcool.deviantart.com/art/Spiderman-NY-Rooftops-340636925) :

Une petite 3D de Spidey pour la rentrée dans 3D spiderman___ny_rooftops_by_guillomcool-d5mt14t

Et ma conversion 3D (lunettes 3D rouge et cyan) :

spidey_on_the_rooftops_in_3d_anaglyph_by_xmancyclops-d7xoa3p dans 3D

J’aime bien le noir et blanc sur une conversion 3D. Tout d’abord parce que ça donne un côté old school à la conversion, mais aussi parce qu’avec un dessin N et B, on n’a pas à se soucier du rendu des couleurs sur la conversion 3D.

Vous pouvez télécharger la 3D sur Deviantart.

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi