Flash Gordon : l’intégrale Al Williamson

Flash Gordon : l'intégrale Al Williamson dans culte

Voici un album sur lequel je suis tombé un peu au hasard. En effet, Flash Gordon n’est pas spécialement un personnage qui m’intéresse. Un peu comme tout le monde, je connais le film (un nanard avec un super bande originale par Queen) et j’ai quelques vagues souvenirs des Défenseurs de la Terre (un cartoon dans lequel Flash Gordon fait équipe avec le Phantom et Mandrake) ainsi que des planches publiées dans le Journal de Mickey sous le nom de Guy l’Eclair. Je sais aussi qu’on le confond souvent avec cet autre gars capable de courir hyper vite (même dans un épisode vf de Big Bang Theory, ils ont fait la confusion) que vous connaissez certainement FLASH%20RUNNING%20BIIIIIIG dans culte. Cependant, il y a quelques temps, j’avais fait un article sur l’adaptation du projet initial de Lucas pour Star Wars en comic et un certain nombre de designs sur l’album que j’avais présenté semblent inspiré par les designs de Flash Gordon. Si j’en crois ce qui est dit sur certains documentaires sur l’univers Star Wars, George Lucas était, au départ, intéressé pour adapter Flash Gordon au cinéma, mais n’ayant pas les droits d’adaptation, il préféra créer un tout autre univers tout en restant dans l’esprit des aventures de Flash Gordon. On apprend d’ailleurs, dans l’article présent au début de l’ouvrage, que George Lucas était d’ailleurs particulièrement admiratif du travail de Williamson. Petite anecdote en passant : le bandeau déroulant présent au début de chaque film et récapitulant les épisodes précédants est un hommage au vieux serials de Flash Gordon. Enfin bref, cet ouvrage a attisé ma curiosité lorsque je l’ai vu sur les étals de mon libraire.

Parlons un peu plus du livre en question. Comme son titre l’indique, cet ouvrage a pour vocation de présenter l’intégralité du travail d’Al Williamson sur le personnage de Flash Gordon. Ceci inclut les épisodes 1,4 et 5 de la série de 1966 chez King Comics, l’adaptation en BD du film éponyme de 1980 et une mini série en deux numéros publiée chez Marvel sans oublier des vieilles publicités dans lesquelles Flash vantent les mérites des matières plastiques (oui, véridique :-) ). Le tout est accompagné d’une préface de Jean Depelley et d’un long article de Cecil McKinley. Les épisodes sont reproduits en noir et blanc afin que le lecteur puisse découvrir toute la minutie du travail de Williamson et l’ouvrage est limité à 1000 exemplaires et numéroté à la main (j’ai le numéro 640).

 Si j’ai choisi de vous présenter ce livre, c’est vraiment parce que j’ai eu un gros coup de coeur dessus. En effet, je ne connaissais de Williamson que son travail d’encreur sur le Spider-Man 2099 de Peter David et Rick Leonardi, mais j’ignorais à quel point sa prestation sur Flash Gordon avait fait de lui l’un des grands maîtres du comics. Et pourtant, Al Williamson est aussi un dessinateur hors-pair dont on peut suivre l’évolution au cours de cet album. En effet, si au début de sa carrière, l’artiste souhaitait avant tout rendre hommage au créateur original de Flash Gordon, Alex Raymond, Williamson s’affranchira très vite de cette influence pour marquer de son empreinte le personnage. Les choix de cadrage sont vraiment ambitieux et très influencés par le cinéma et les décors fourmillent tellement de détails qu’on en oublie qu’on n’est que dans les années 60 au début. L’adaptation du film marque un tournant dans la carrière de l’auteur tellement les planches sont belles qu’on en oublie que le film pique pas mal les yeux et la mini-série de 95 confirme l’évolution du style de l’auteur. En bref, si on aime les beaux ouvrages, il faut posséder cet album.

Bonus : la bande-annonce du film pour que vous puissiez comparer avec l’adaptation présentée dans l’album.

Image de prévisualisation YouTube

Laisser un commentaire

Foyers des jeunes |
le blog vidéo de Jeff |
Ayasha la doguette sourde |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | FAITES PART FETE
| Les jardins de la Régie
| laelpesi